• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

INSOLITE. Quand un milliardaire britannique offre 17 millions d'euros au club des sports de Courchevel (Savoie)

Le don de 17 millions d'euros est destiné à la construction d'un nouveau bâtiment dans la station. / © FTV.
Le don de 17 millions d'euros est destiné à la construction d'un nouveau bâtiment dans la station. / © FTV.

17 millions d'euros ! C'est la somme que vient d'offrir l'homme le plus riche du Royaume-Uni au club des sports de Courchevel. Sa fille fréquente la station huppée de Savoie. La somme servira à construire un bâtiment de 4000 m2.

Par Yann Gonon

Il est l'homme le plus riche du Royaume-Uni et il apprécie pour le moins la station de Courchevel. La preuve, Jim Ratcliffe vient de faire un chèque de 17 millions d'euros au club de sport local qui va construire un nouveau bâtiment ultramoderne.

Sir Ratcliffe connaît bien Courchevel, qu'il fréquente depuis plusieurs années maintenant. Féru de sport, habitué des pistes savoyardes, il a décidé d'investir ici une partie de son argent en finançant le dernier projet du club des sports.
 

Un bâtiment de 4000 m2


Après avoir déjà apporté son soutien financier par le passé, il a cette fois décidé de faire un "don d'investissement" de 17 millions d'euros. Souhaité il y a trois ans par le club des sports de Courchevel pour améliorer sa capacité d'accueil d'événements sportifs, le bâtiment de 4000 m2 sera construit au pied du stade de slalom, dont l'arrivée sera prolongée vers le coeur de la station. Il abritera des locaux administratifs, des espaces pour les enfants et des salles dédiées à de l'événementiel. Au total, le projet coûtera à la station 24,5 millions d'euros.

Jim Ratcliffe est le PDG du groupe pétrochimique Ineos. Grâce à une fortune estimée à 21 milliards de livres, il est l'homme le plus riche d'Angleterre. Partisan du Brexit, il est parti s'exiler à Monaco explique le journal Le Figaro.
 

"Il aime le ski et il veut nous aider"


"C'est quelqu'un de fabuleux, de très simple" s'enthousiasme Didier Barioz, le président du club des sports qui connaît le milliardaire depuis 7 ans. "On a la chance de le connaître, de le cotoyer. C'est quelqu'un qui est d'une gentillesse incroyable, qui aime le ski et qui veut nous aider".

Croisé par hasard dans la station par nos journalistes, le champion Alexis Pinturault, qui a fait ses premières armes à Courchevel, confirme l'importance du futur bâtiment : "Cela va changer énormément de choses... Cela va permettre un nouveau pas dans la professionnalisation pour essayer d'accompagner les jeunes et les moins jeunes. On a besoin de ça aujourd'hui en France".

Trois ans de travaux devraient être nécessaires pour la construction du nouveau bâtiment qui devrait être inauguré en 2023, juste avant les championnats du monde de ski alpin.


 

Sur le même sujet

en route avec les Ol Ang'elles

Les + Lus