• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un mois après leur arrivée, des nouvelles des migrants installés à Fourneaux en Savoie

Visite de Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat, dans le centre d'accueil et d'orientation de Fourneaux, en Savoie, le 28 novembre 2016. / © France 3 Alpes
Visite de Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat, dans le centre d'accueil et d'orientation de Fourneaux, en Savoie, le 28 novembre 2016. / © France 3 Alpes

Arrivés de Calais il y a un mois dans la petite commune savoyarde de Fourneaux, la nouvelle situation des 27 migrants se déroule dans de bonnes conditions, avec le soutien de la population, selon les différents acteurs de leur accueil.

Par France 3 Alpes

Le Savoyard Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat, fait le tour des régions trouver des lieux d'hébergement inutilisés pour accueillir notamment des migrants. Ce lundi 28 novembre, la visite avait un objectif différent, celui de mettre à l'honneur une application réussie : un CAO, un centre d'accueil et d'orientation ouvert il y a un mois.

Transférés de Calais à la fin du mois d'octobre dernier, 27 jeunes hommes de 20 à 30 ans originaires du Soudan, d'Erythrée et du Rwanda résident actuellement dans un centre d'hébergement de migrants, à Fourneaux, dans la haute-vallée de la Maurienne, en Savoie . 

Une résidence désaffectée 


Quatre appartements ont été rouvert à leur attention de migrants dans une résidence HLM désafffectée de cette petite commune de 670 habitants. Plusieurs associations caritatives épaulent ces jeunes hommes, que ce soit pour la nourriture, les activités sportives ou l'apprentissage du français.

Osman, originaire du Soudan, raconte sa studieuse routine : "J'ai commencé à apprendre le français. Dès le réveil, je prends mon stylo. Je regarde aussi la télévision pour essayer de comprendre le français. Ca occupe beaucoup mes journées".

Solidarité des habitants


C'est l'association La Sasson qui les prend en charge dans leurs démarches administratives, avec le financement de l'Etat. Quatre travailleurs sociaux et trois veilleurs de nuit les accompagnent dans leur nouvelle vie en Maurienne. La Banque Alimentaire et les Restos du Coeur se chargent de fournir les repas.

Le maire, les responsables des associations et les agents de l'Etat, tous se félicitent de l'élan de solidarité qu'a suscité l'accueil des migrants. La semaine dernière, quelque 200 habitants ont participé au repas de bienvenue.

Un mois après leur arrivée, des nouvelles des migrants installés à Fourneaux en Savoie
Intervenants : Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat ; Osman, migrant du Soudan et Paule Tamburini, directrice de l'association La Sasson. Equipe : Schmitt Xavier, Rapuc Nathalie et Ducret Mélanie

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus