• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ouverture d'une enquête pour homicide involontaire après le dramatique accident de Bramans (Savoie)

© Jordan Guéant
© Jordan Guéant

Ce samedi 2 juillet, le village de Bramans (Savoie) est sous le choc après le dramatique accident qui a engendré la mort de deux hommes et blessé deux enfants. Un camion-benne a touché une ligne à haute tension lors de travaux sur une aire de jeux.  

Par Aurore Trespeux

Tout est encore bien flou autour de ce drame. Et pour cause, il y a peu de témoins de la scène. On sait seulement que le camion livrait du sable pour la construction d'une aire de jeux qui devait ouvrir le 12 juillet. La benne a touché la ligne de 11.000 volts juste au-dessus. Les victimes ont été électrisées, et/ou brûlées par l'incendie du véhicule. Le conducteur du camion a été tué, un de ses collègues est mort des suites de ses blessures. Le fils de ce dernier et sa nièce ont aussi été hospitalisés. 

Le garçon de 5 ans serait finalement tiré d'affaire, mais la fillette de 4 ans, brûlée, est toujours soignée. Ses jours ne sont pas en danger.

D'après les premiers éléments de l'enquête, plusieurs questions se posent: pourquoi ces enfants se trouvaient-ils dans la cabine du camion au moment de l'électrisation? Qui a actionné la benne? Que faisait le collègue du conducteur, en repos ce jour-là, aux abords du chantier?
 

Des questions autour de la ligne 

A Bramans, chacun s'interroge aussi sur la présence de cette ligne au-dessus d'une aire destinée aux enfants. Était-elle trop basse? Trop puissante pour se trouver là? Le parquet d'Albertville a ouvert une enquête pour homicide involontaire. L'ouverture d'une information judiciaire contre X est également envisagée si la fillette brûlée présente par la suite des lésions graves.

Ce samedi matin, le sous-préfet de Saint-Jean-de-Maurienne n'a donné aucun élément sur l'enquête, mais a trouvé bon de justifier que les autorisations d'installer cette ligne avait été données. Enedis (ex-ERDF) devrait toutefois être entendu pour vérifier sa conformité. Des éléments qui aideront le parquet à "comprendre comment un camion d'une hauteur classique a pu la toucher."  

Reportage Jordan Guéant, Maxime Quemener et Eric Achard
Réactions à Bramans (Savoie) suite à l'accident d'un camion-benne
Intervenants: Morgan Tanguy, sous-préfet de Saint-Jean-de-Maurienne; Thérèse Lehoux, maire de Bramans (Savoie)

Un conseil municipal a été organisé en urgence suite à cet accident. Il a été décidé de mettre en place une cellule psychologique, pouvant être activée à tout moment par les habitants de Bramans. Dans le village, les riverains, toujours sous le choc, n'ont pas tout de suite compris l'ampleur de l'événement. Alertés par deux explosions vers 17 heures, ce n'est que bien plus tard qu'ils ont appris le dramatique accident. En soutien aux familles des victimes, les habitants se sont rassemblés ce samedi matin. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Béatrice Van Oost Directrice des centres examens de santé CPAM du Rhône

Les + Lus