Résultats des Municipales à Chambéry en Savoie - 1er tour

Comme prévu, le deuxième tour sera serré à Chambéry où la socialiste sortante Bernadette Laclais est dans une situation très délicate. Son adversaire, l'UMP Michel Dantin manque de peu la victoire dès le premier tour. 

Michel Dantin en tête au premier tour des Municipales à Chambéry
Michel Dantin en tête au premier tour des Municipales à Chambéry © France 3 Alpes
Chambéry est l’une des villes importantes (+ de 60.000 habitants) qui pourrait rebasculer à droite. Pourtant lors de la présidentielle de 2012, François Hollande avait obtenu plus de 56% des voix, et en 2001 et en 2008 la gauche l’avait emporté dès le premier tour.

Ce ne sera pas le cas cette année et, comme le laissaient pressentir les sondages, la maire sortante devra disputer un second tour, ne serait-ce parce que la gauche est partie légèrement désunie. Lors de ce premier tour, la liste PS-EELV-PRG de Bernadette Laclais a obtenu 35.99% des voix. Elle est largement devancée par la liste UMP-UDI de Michel Dantin qui a décroché 49.66%.

Reportage de Claudine Longhi-Bernard et Frédéric Pasquette
durée de la vidéo: 01 min 51
Résultats 1er tour à Chambéry

La réaction de Michel Dantin lors de la soirée électorale sur France 3 Alpes
durée de la vidéo: 01 min 43
Chambéry - réaction de Michel Dantin

Les listes de Laurent Ripart (NPA-PG-Alternatifs) et Guy Fajeau (PC) recueillent exactement le même nombre de voix et 7.17% des suffrages exprimés. Le total des voix de gauche est donc de: 50.33%. Mais le report des voix est loin d'être une règle automatique!  

A noter que le FN n’a pas réussi à réunir 45 noms derrière la conseillère régionale Joëlle Regairaz et qu’il a donc renoncé à présenter une liste, il y a seulement une quinzaine de  jours.

Résultats de Chambéry
Résultats de Chambéry © France 3

Le contexte. Pour tous les candidats, la préoccupation principale a été  l’économie et l’emploi sachant qu’on s’interroge pour savoir si Chambéry pourra garder son train de vie actuel avec une dette de plus de 123 millions d’euros (2095€  / habitant contre 1233€ / habitant en moyenne nationale).  Une dette constituée en partie d’emprunts « toxiques ». C’était l’un des enjeux du  budget 2014, voté en plein campagne électorale et l’un des points de désaccord avec le parti de gauche.
Les résultats de 2008
Bernadette LACLAIS (PS) : 50,14% (élue au 1er tour)
Xavier DULLIN (UMP) : 39,64%
Laurent RIPART (LCR) : 5,79%
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique