Ski alpin : Alexis Pinturault face à une rude concurrence au slalom de Levi

Alexis Pinturault s'apprête à prendre le départ du slalom de Levi. Photo d'archives. / © JOE KLAMAR / AFP
Alexis Pinturault s'apprête à prendre le départ du slalom de Levi. Photo d'archives. / © JOE KLAMAR / AFP

Le skieur de Courchevel Alexis Pinturault va se retrouver face à une meute de concurrents dimanche pour le slalom de Levi. D'autant que le profil de l'épreuve ne lui est pas des plus favorables.

Par MD avec AFP

Un grand défi attend Alexis Pinturault dimanche 24 novembre au slalom de Levi (Finlande). Après sa victoire au slalom géant d'ouverture à Sölden (Autriche) il y a quatre semaines, le skieur de Courchevel va faire face à une concurrence affamée emmenée par Clément Noël, révélation de la saison dernière entre les piquets serrés.

La retraite de l'Autrichien Marcel Hirscher a relancé le suspense dans la course au gros globe de cristal. Le Français, dauphin de Hirscher en 2019, fait figure de prétendant légitime à la succession, au même titre que Henrik Kristoffersen ou Dominik Paris. Un statut renforcé par sa victoire sur le glacier du Rettenbach pour l'ouverture de la saison.
 

Pinturault arrive au-delà du cercle polaire sur une piste qui ne lui a pas énormément souri depuis ses débuts en Coupe du monde : huit participations, quatre sorties de piste et une 8e place comme meilleur résultat. Mais il a retrouvé au cours de l'hiver 2018/19 une stabilité en slalom, avec seulement une seule sortie de piste à... Levi. Et après cinq années de disette, il est remonté sur le podium : deux fois deuxième (Zagreb et Schladming) et une fois troisième (Kitzbühel).

 

Rude concurrence en slalom


Le profil plat en Finlande n'est pas forcément le plus favorable pour "Pintu", alors que la concurrence s'est densifiée ces dernières saisons en slalom, notamment avec l'éclosion du talentueux tricolore Clément Noël. A seulement 21 ans, le Vosgien a réalisé le mythique doublé Wengen/Kitzbühel dans les stations de légende suisse et autrichienne, avant de s'imposer en Andorre à Soldeu pour les finales, pour s'assurer une deuxième place au classement de la Coupe du monde de slalom derrière Hirscher.
 

Rentré prématurément du stage de préparation des Bleus à Ushuaïa fin septembre en raison de douleurs, Noël sera bien au départ de la course finlandaise où il compte bien inscrire son nom au palmarès. Dans la lutte pour le gros globe de cristal, le Norvégien Henrik Kristoffersen a perdu de précieux points lors de l'ouverture à Sölden (18e) et devra se rattraper pour ne pas s'engager avec un handicap trop lourd sur Pinturault.

 

Sur le même sujet

Les + Lus