La station d'Aillons-Margériaz 1000 en Savoie, est-elle condamnée à la fermeture ?

© Google Street View
© Google Street View

Menacée depuis plusieurs années par manque d'enneigement, la station d'Aillons-Margériaz 1000, en Savoie risque de fermer ses portes. Les élus de Chambéry métropole- coeur des Bauges ont évoqué l'idée de démonter les remontées mécaniques de la station.

Par Cyrielle Cabot

Jeudi 15 juin 2017, les élus de Chambéry métropole- Coeur des Bauges doivent voter le nouveau schéma de développement touristique pour 2017-2022 lié à l'avenir des stations de ski des Bauges : la Feclaz, le Revard, le Margeriaz et Aillon-Margeriaz 1000.

Et ils pourraient préconiser la fermeture des remontées mécaniques de la petite station familiale d'Aillons-Margeriaz 1000 qui dispose de 4 000 lits touristiques et accueille 200 000 skieurs en moyenne entre janvier et mars.

Selon Yves Boinet, président de l'association "les Amis du Val d'Aillon'", cette décision menacerait les emplois de 300 personnes et entraînerait la fermeture de la station. 

De la neige de culture ?


De son côté, la municipalité d'Aillons-le-jeune apporte une autre solution pour maintenir la station et sauvegarder son activité hivernale : investir dans de la neige de culture.

"La question c'est de savoir comment maintenir le ski qui est notre principale activité. Notre population passe de un à huit en hiver pour le ski. Que fait-on de tout ça ?", interroge Alexandre Vojinovic-Vuk, conseiller municipal d'Aillons-le-jeune.

Les élus de Chambéry métropole, eux, privilégient une reconversion. L'étude commandée par l'agglomération propose en effet une spécialisation VTT et la construction d'une immense aire de VTT pour la saison estivale.

"Maintenir le tout alpin, avec de la neige de culture partout : ce n'est pas raisonnable, ce n'est pas responsable, ce n'est pas durable", assène Xavier Dullin, président de Chambéry Métropole Coeur des Bauges. 

La station d'Aillons-Margériaz 1000 en Savoie, est-elle condamnée à la fermeture ?
Xavier Dullin, président Chambéry Métropole Coeur des Bauges Alexandre Vojinovic-Vuk, conseiller municipal Claude Dalmasso, restaurateur

 

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus