On a testé pour vous... la cascade de glace à Champagny-en-Vanoise, en Savoie

Publié le Mis à jour le

En ce mois de janvier, pour le rendez-vous mensuel du "Test" de la rédaction de France 3 Alpes, l'escalade glaciaire est au programme. Pour évoluer sur la cascade de glace de Champagny-en-Vanoise, c'est une journaliste qui a été retenue: Ingrid Pernet-Duparc. Et elle s'en est pas mal tirée.    

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Avant tout, ce "Test" nous a permis de découvrir un lieu beau et étonnant. Dans le vallon de Champagny-le-Haut, à 1.500m, là où les cascades gèlent naturellement, une ''Tour de Glace" s'offre aux grimpeurs. Cette structure artificielle d'escalade est unique en Europe.

Ingrid, l'une des journalistes transfrontalières de la rédaction de France 3 Alpes, qui multiplie les reportages entre Suisse et Haute-Savoie, n'a pas hésité une seconde quand on lui a parlé d'un casque, de harnais, de crampons et de piolets. Faut dire que la montagne, c'est un univers dans lequel elle évolue régulièrement. Mais d'habitude elle adore glisser avec ses spatules. Là, il est interdit de glisser!

Grâce à Damien Souvy, guide de haute montagne, notre grimpeuse en herbe s'est offert 20 mètres d'ascension. Séquence: je tiens comment?  
Reportage Yoann Etienne et Serge Worreth
durée de la vidéo: 03 min 33
Le Test : cascades de glace

Qu'en dit la "testeuse"? 


Quelle a été ta réaction à la découverte de la tour de glace? Impressionnée?
J'ai été surprise mais ravie de découvrir un sport "nouveau", je connais l'escalade mais je n'avais jamais testé la cascade de glace.
Impressionnée, oui forcément, c'est un bel immeuble de 10 étages! J'avais en tête la difficulté dont m'avait fait part les sportifs à grimper sur de l'eau, la difficulté de ne pas être en contact avec "la matière".

Comment s'est passée ta première ascension?
L'ascension s'est bien déroulée, j'ai commis les erreurs du débutant, en jouant beaucoup trop avec mes bras. Le secret est évidemment de se fatiguer le moins possible et donc de faire travailler ses jambes, dans un premier temps, puis tirer sur ses bras tout simplement (!) pour avancer dans la voie.

Est-ce que tu as un bon "swing" avec le piolet?
J'ai comparé le "coup du piolet" avec celui de la balle au tennis, le son nous guide comme le son d'une bonne balle, on fait vite la différence quand le piolet s'accroche en toute douceur à la glace. Alors bon "swing" pas toujours, un sur 10 peut-être? J'ai du travail. 

Tu as réussi l'ascension dès ta première initiation? Contente?
Oui, il ne faut pas exagérer non plus. C'est de l'artificiel! une bonne autoroute de glace pour les confirmés!

Quelles ont été tes sensations durant l'ascension?
Il faut être souple, vif et actif, tout cela avec beaucoup de délicatesse, inutile de frapper comme une brute dans la glace, cela ne sert à rien et comme tous les sports il faut savoir s'économiser. Il faut comprendre l'alchimie du sport

Ça doit être impressionnant d'arriver à 20 mètres de haut sur la glace?
20 mètres tout là-haut, oui c'est impressionnant et plaisant de se retrouver au sommet avant la descente en rappel bien agréable. 

Qu'est ce que tu as trouvé le plus difficile dans l'escalade de cette tour de glace?
Le plus difficile: gérer ses efforts, pas trop tirer sur les bras et jouer avec ses jambes et puis l'appréhension de savoir si la glace va tenir et surtout si elle va nous soutenir. 

Prête à passer à l'ascension des cascades naturelles?
Oui, mais je pense que cela n'a rien à voir, pas de prises "faciles". Me retrouver face à un miroir au fin fond d'une vallée glacée à la verticale... pourquoi pas? mais avec un guide aussi pro et sympathique que ceux rencontrés. Encore merci à eux.