• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

TGV Lyon-Turin: le rapport de la discorde

Travaux en cours dans un tunnel de la liaison ferroviaire Lyon-Turin à Saint-Martin-de-la-Porte, MAI 2015. / © MAXPPP
Travaux en cours dans un tunnel de la liaison ferroviaire Lyon-Turin à Saint-Martin-de-la-Porte, MAI 2015. / © MAXPPP

L'analyse coûts-bénéfices du projet de liaison ferroviaire Lyon-Turin, commandée par le gouvernement italien recommande son arrêt, selon la presse italienne, mais Rome dit continuer à réfléchir avant de prendre sa décision.
 

Par Daniel Despin avec AFP

Alors que les travaux sont engagés et que les partenaires français et européens s'impatientent, la coalition populiste au pouvoir est divisée sur ce projet, qui déchaîne les passions dans la péninsule.

Elle a donc commandé une analyse coûts-bénéfices à une commission d'experts, qui ont remis leur rapport, hier mercredi 9 janvier 2019, selon leur président, Marco Ponti, qui s'est refusé à en communiquer le contenu.
    
D'après la presse italienne, qui cite jeudi des sources proches de M. Ponti et du Mouvement 5 étoiles, l'avis de la commission est négatif. Le quotidien La Stampa rapporte que selon les experts, une telle infrastructure n'atteindrait pas un seuil de profitabilité de 3,5%. 

Le chef du gouvernement, Giuseppe Conte, avait déclaré fin décembre que l'exécutif "ferait son possible pour communiquer sa décision (sur ce dossier) avant les élections européennes" prévues en mai.
    
Mais le sujet divise, la Ligue de Matteo Salvini (extrême droite), attachée à ce projet cher à sa base de petits entrepreneurs du nord du pays, et le M5S de Luigi Di Maio, qui a promis de mettre fin à ce qu'il considère comme un gaspillage d'argent public.
    
L'élément central du Lyon-Turin est un tunnel de 57,5 km d'un coût de 8,6 milliards d'euros qui a commencé à être creusé dans les Alpes italiennes et françaises. Le projet est contesté depuis ses débuts il y a près de 30 ans, en particulier par des associations de défense de l'environnement.

L'affaire remue donc une fois de plus le pays, et les manifestations "pour" ou "contre" vont bon train. Samedi 12 juin, les Si-Tav, pro-tunnel, manifesteront à Turin, avec, à leurs cotés, les maires de la vallée de Suse favorables au TGV Lyon-Turin.
 
Manifestation des Si Tav en Décembre 2018 à Turin / © France3Alpes
Manifestation des Si Tav en Décembre 2018 à Turin / © France3Alpes

 

Sur le même sujet

VIDEO. Allier : découvrez ce à quoi ressemble un campement de scout en 2019

Les + Lus