Un troupeau d’ânes de randonnée décimé par un chasseur dans le massif des Bauges en Savoie

Sandrine Lassiaille avec Safran, seul survivant.
Sandrine Lassiaille avec Safran, seul survivant.

En tout, quatre ânes ont été tués par balles ce dimanche 17 septembre 2017 à Arith, dans les Bauges. Un chasseur leur aurait tiré dessus à la sortie d’un sous-bois. Pour la jeune entreprise de location d’ânes, Arpi’âne, c’est un véritable désastre. Les propriétaires ont porté plainte.

Par Anne Hédiard

Dans le troupeau, il ne reste qu’un survivant.

Ses quatre compagnons ont été tués ce dimanche par un chasseur suisse selon leur propriétaire. 

La nouvelle a été rendue publique sur la page Facebook d’Arpi’âne. 

"Fanfan et Mistral ont été tués à priori sur le coup. Moustique mutilé - par des balles d'un énorme calibre qui sont faites pour torturer et qui explosent à l'intérieur de la cible - a dû être euthanasié. Et Ulule, qui était debout, mais blessé, que l'on pensait pouvoir sauver, avait en fait les deux antérieurs brisés ; il a fallu aussi l'euthanasier" précise la propriétaire des animaux sur Facebook

La nouvelle s'est répandue comme un traînée de poudre sur les réseaux. Elle a été partagée notamment par la SPA du Chablais.

Ce n'est pas le premier accident de chasse du genre dans les Bauges. Il y a un an, en octobre dernier, un chasseur avait tué un cheval à La Motte-en-Bauges en pensant qu'il s'agissait d'une biche.
 

Anes abattus dans les Bauges
Intervenants : Sandrine Lassiaille, propriétaire du troupeau. Equipe : Bernard Portugal, Frédéric Pasquette. - France 3 Alpes - Bernard Portugal, Frédéric Pasquette et Sophie Villatte

 

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus