Un lycée agricole expérimente les ruches sur le toit près de Chambéry (Savoie)

L'idée n'est pas nouvelle, les apiculteurs ayant souvent prouvé que les abeilles se plaisaient mieux sur les toits des habitations en ville que dans les campagnes, à cause des pesticides. Cette fois il s'agit d'un outil pédagogique mis en place par le lycée professionnel Le Margériaz à Barberaz. 

Les 330 élèves du lycée professionnel Le Margériaz, à Barberaz ont fait leur rentrée, avec une nouveauté cette année. Quatre ruches ont été installées sur le toit du lycée. Une première en France s'agissant d'un établissement scolaire. 


Bac pro, CAP ou troisième professionnelle, les élèves devraient tous profiter de ce nouvel outil pédagogique. Mais ils n'auront pas le droit de s'approcher des ruches. Ce sera la partie des apiculteurs de la société Polinium. Les professionnels souhaitent sensibiliser les étudiants à travers des ateliers hebdomadaires. 

Dans le même temps le lycée devrait récolter une quarantaine de kilos de miel d'ici l'été prochain. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement éducation agriculture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter