Schneider Electric Grenoble va fabriquer les disjoncteurs des éoliennes marines d'AREVA

Publié le Mis à jour le
Écrit par JCP

AREVA a sélectionné Schneider Electric comme fournisseur privilégié pour ses futures éoliennes en mer. Le site de Grenoble fabriquera les disjoncteurs. Une synergie prometteuse pour le développement d'une filière française de premier plan en la matière. 

Le contrat AREVA -  Schneider Electric, concerne notamment le parc de 100 éoliennes de 5 mégawatts d'AREVA situé dans la baie de Saint-Brieuc, et les projets en cours d'appel d'offres au large de Dieppe-Le Tréport et d'Yeu-Noirmoutier (8 mégawatts).

Les transformateurs seront produits sur le site Schneider Electric de Metz, et les disjoncteurs sur celui de Grenoble. Aucun détail chiffré n'a été dévoilé pour l'instant.

"La conjugaison des savoir-faire de nos deux groupes est prometteuse pour le développement rapide d'une filière française de premier plan dans l'éolien en mer", souligne Frédéric Abbal, directeur général de l'activité "Energy" de Schneider Electric. Les éoliennes "offshore", implantées en mer, représentent en effet un véritable enjeu pour l'avenir de cette filière. Les raccordements d'éoliennes --jusqu'ici quasi exclusivement terrestres-- ont chuté de 30% en 2013 selon les statistiques officielles publiées il y a dix jours par le ministère de l'Écologie.

Pour l'éolien, le parc français a augmenté de 535 mégawatts l'an passé, contre 815 mégawatts en 2012, selon le "tableau de bord éolien-photovoltaïque" dévoilé par le Commissariat général au développement durable.