Suisse : la compagnie Swiss immobilise plusieurs Airbus après un incident de vol

Une vingtaine d'Airbus A220 de la compagnie Swiss Air ont été immobilisés après un problème technique. / © GAETAN BALLY / MAXPPP
Une vingtaine d'Airbus A220 de la compagnie Swiss Air ont été immobilisés après un problème technique. / © GAETAN BALLY / MAXPPP

Après un incident de vol qui a touché un appareil de la compagnie Swiss, cette dernière a annoncé procéder à des inspections sur 29 de ses appareils. La plupart ont été remis en service mercredi, mais ces vérifications ont entraîné une centaine d'annulations de vols en début de semaine.

Par M.D. avec AFP

La compagnie aérienne Swiss a annoncé ce mardi l'immobilisation de sa flotte d'Airbus A220 pour une inspection des moteurs après un problème technique survenu sur un de ses appareils. Un avion qui effectuait la liaison entre Londres et Genève a dû être dérouté tôt mardi matin "en raison d'un nouvel incident mettant en cause un moteur de sa flotte C Series/A220", a déclaré la compagnie dans un communiqué.

Mercredi 16 octobre, la principale compagnie aérienne suisse annonçait qu'elle avait remis en service 17 des 29 avions immobilisés. "Les moteurs sont en parfait état", a-t-elle commenté. Ces appareils ont été conçus par l'avionneur canadien Bombardier, mais rebaptisés A220 par Airbus.

 

100 vols annulés, 10.000 passagers touchés


L'immobilisation des 29 appareils a entraîné l'annulation d'un peu plus de 100 vols et concerné près de 10.000 passagers, a précisé Swiss. "Swiss prend ces incidents très au sérieux (...) La sécurité de nos clients et de nos équipages est notre priorité absolue", a souligné la compagnie, en espérant que "les opérations aériennes pourront reprendre en grande partie jeudi".

Selon la télévision publique suisse RTS, ces appareils ont connu huit incidents techniques en l'espace d'un an. L'annonce de cette décision coïncide avec le lancement par le Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA) d'un appel à volontaires pour ratisser une zone boisée en Bourgogne à la recherche de pièces de moteur perdues en juillet par un Airbus A220 de Swiss.

L'Administration fédérale de l'aviation américaine a, de son côté, réclamé le mois dernier que les moteurs de la compagnie américaine Pratt&Whitney, qui équipent les A220, soient inspectés à la suite de la perte de pièces de moteur en juillet au-dessus de la France par un A220 de Swiss et d'un autre incident similaire en septembre.

 

Sur le même sujet

Jumbo au cirque Muller le 17 août 2017

Les + Lus