• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

REPLAY. Revoir “Les boutiques obscures”, deux documentaires réalisés par Patrice Leconte

Quand Patrice Leconte pousse la porte des "boutiques obscures", on peut découvrir "les grands magasins" à Dieulefit dans la Drôme. "Un endroit unique au monde" selon le réalisateur.
Quand Patrice Leconte pousse la porte des "boutiques obscures", on peut découvrir "les grands magasins" à Dieulefit dans la Drôme. "Un endroit unique au monde" selon le réalisateur.

Les régions de France 3 proposent une série documentaire inédite signée Patrice Leconte. Les "boutiques obscures" nous emmènent à la découverte de ces magasins étranges sur lesquels le temps ne semble pas avoir d'effet.
 

Par Stéphane Moccozet

C'est une série inédite que France 3 propose lundi soir aux téléspectateurs. Le réalisateur Patrice Leconte (Les Bronzés, Tandem, Ridicule) pousse la porte des "boutiques obscures", des magasins étranges, immuables, sur lesquels le temps ne semble pas avoir d'effet.

Déclinée en 4 épisodes de 52 minutes, la série "Les boutiques obscures" nous entraîne dans un tour de France original et permet de découvrir des personnages hors du commun. Elles ou ils sont libraire, coiffeur, chapelière, mercière, restauratrice... Patrice Leconte dresse le portrait de ces commerçants qui, contre vents et marées, poursuivent leur activité malgré les difficultés quotidiennes, la concurrence d'Internet et des grandes surfaces. Le réalisateur a sillonné la France entière à la rencontre de celles et ceux qui font perdurer ces petits commerces au parfum de nostalgie, guidés par leur passion et l'amour de leur métier, dans un monde en pleine mutation.

Le lundi 19 novembre, les deux premiers numéros sont à découvrir sur les antennes de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes après le Soir3. C'est l'occasion de visiter "Les grands magasins", un étrange bazar situé à Dieulefit dans la Drôme. Un endroit où l'on peut aussi bien acheter des casse-noix, des pantoufles et des bonnets que des montres, des punaises ou encore des dinosaures… A Gannat, dans l'Allier, Patrice Leconte a rencontré Monsieur Clin qui habille les hommes et les femmes depuis 1955.

 

Episode 1 (Dieulefit – Gannat – Cavaillon - Périgueux)

 

REPLAY. Les boutiques obscures : épisode 1

 

  • Les grands magasins (Dieulefit – Rhône-Alpes)

Au cœur de la Drome existe un magasin étonnant appelé Les Grands Magasins, un invraisemblable et merveilleux bazar. On vient ici comme on visiterait la Tour Eiffel : parce que c’est une curiosité incontournable. On y vend de tout : des casse-noix, des pantoufles, des bonnets, des montres, des punaises, des dinosaures, des tire-bouchons… 

  • Clin habille bien (Gannat - Auvergne)
Robert Clin devrait mettre une goutte d’huile sur son tourniquet-présentoir à vêtements pour qu’il ne couine plus. Depuis 1955, Monsieur Clin habille les hommes et les femmes de Gannat. Mais les habitudes vestimentaires ont bien changé…
  • Lingerie Gladys (Cavaillon – Provence Alpes Côtes d’Azur)
Au pays du melon, il y a une boutique qui semble être là depuis toujours, comme si elle voulait faire de la résistance. Sa propriétaire, Gladys est fière d’être la première à ouvrir son magasin, chaque matin, sur la petite place. Elle y vend de la lingerie, avec passion, au cœur de Cavaillon.
  • La Démothèque (Périgueux – Nouvelle Aquitaine)
Vu de loin, Bernard ressemble à un cow-boy un peu fatigué. Mais ce qu’il aime plus que tout, ce ne sont pas les westerns dans lesquels il aurait pu jouer mais la musique, toutes les musiques, à condition qu’il puisse les écouter sur des disques vinyles.
 
Extrait "Les boutiques obscures" : Monsieur Clin
Robert Clin devrait mettre une goutte d’huile sur son tourniquet-présentoir à vêtements pour qu’il ne couine plus. Depuis 1955, Monsieur Clin habille les hommes et les femmes de Gannat. Mais les habitudes vestimentaires ont bien changé…
 

Episode 2 (Issy les Moulineaux - Beaumont le Roger – Sarzeau – Rouen)

 
REPLAY. Les boutiques obscures : épisode 2
 
  • Le Bavarois (Issy-les-Moulineaux – Ile de France)
Lisa a 94 ans. Autrefois, elle a tenu des restaurants haut de gamme dont elle a dû faire son deuil. A présent, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, elle tient seule un restaurant d’une dizaine de couverts, fréquenté par quelques habitués qui la maintiennent en vie.
  • Le coiffeur (Beaumont le Roger – Normandie)
A 95 ans, René est le plus vieux coiffeur de France. René est là depuis toujours, comme si la ville avait été construite autour de lui.
  • Les Chemins Buisonniers, mercerie (Sarzeau – Bretagne)
Chaque matin, Danièle se dirige vers la petite boutique qu’elle tient depuis 21 ans avec bonne humeur. Mais aujourd'hui celle-ci n’y est plus car Danièle va devoir fermer dans trois jours.
  • Joseph Trotta, bouquiniste (Rouen – Normandie)
Joseph, bouquiniste, est sans doute un peu fêlé… mais c’est en réalité un compliment ! Les hommes comme lui qui aiment autant les livres, il n’y en a pas tant que ça. Ses livres, classés dans un effarant désordre qui n’est en réalité qu’apparent, sont devenus sa raison de vivre.
Extrait "Les boutiques obscures" : Les grands magasins
Au cœur de la Drome existe un magasin étonnant appelé Les Grands Magasins, un invraisemblable et merveilleux bazar. On vient ici comme on visiterait la Tour Eiffel : parce que c’est une curiosité incontournable. On y vend de tout : des casse-noix, des pantoufles, des bonnets, des montres, des punaises, des dinosaures, des tire-bouchons…

Sur le même sujet

REPLAY. Les boutiques obscures : épisode 2

Les + Lus