Transports. Perturbations en vue vers les stations de ski avec la grève des VFD à Grenoble et en Isère

Les personnels de la compagnie de transport en commun VFD sont en grève depuis ce vendredi 20 février au matin et pendant tout ce week-end de vacances. Les grévistes dénoncent un gel de leurs salaires depuis 15 ans et réclament donc une hausse de leur rémunération.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est pour ce week-end où les vacanciers des trois zones se croisent, jours de l'année où les cars VFD sont habituellement les plus demandés, que les salariés ont décidé de cesser le travail. Une action forte pour appuyer des revendications salariales. D'après les représentants du personnel, les salaires sont gelés depuis 1999 avec une seule hausse de 1% en 2012. Les syndicats revendiquent aujourd'hui une augmentation de 70 euros brut, alors que la direction ne concède que 10 euros.

"La personne qui gagnait 1.500 euros en 1999 gagne aujourd'hui 1.500 euros. Avec l'inflation c'est devenu impossible de joindre les deux bouts", assure Daniel Combet, représentant FO du personnel des VFD.

Interview d'un syndicaliste


De son côté, la direction dit ne pas vouloir céder à la pression et n'entend pas régler "le passif" dans années sans aucune augmentation. De surcroît, elle rappelle qu'il n'y a pas si longtemps les VFD étaient en cessation de paiement

Reportage Faïza Garel et Didier Albrand
Intervenants : Daniel Combet, Délégué Syndical FO; Alain Laigné, Directeur Général VFD


En temps normal, pendant les week-ends des vacances d'hiver, environ 80 cars assurent l'acheminement des touristes, -notamment depuis la gare routière de Grenoble-, en direction des stations de Belledonne, de l'Oisans, de Chartreuse et du Vercors. Autant dire que cette grève devrait sérieusement impacter le transport des passagers vers les stations de ski. 

Ce vendredi matin, les salariés, dont 80% seraient en grève, se sont rassemblés devant le siège des VFD à Europole.