• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un potager au col de la Croix Saint Robert (63) à plus de 1500 mètres d'altitude

Et pourquoi pas planter un potager sur les hauteurs du col de la Croix Saint Robert ? C'est l'expérience de haut vol menée par Tony, maraîcher en agriculture biologique depuis 8 ans. / © Stéphanie Vinot
Et pourquoi pas planter un potager sur les hauteurs du col de la Croix Saint Robert ? C'est l'expérience de haut vol menée par Tony, maraîcher en agriculture biologique depuis 8 ans. / © Stéphanie Vinot

Un potager à plus de 1500 mètres d'altitude. C'est le pari lancé par Tony, maraîcher en agriculture biologique depuis huit ans. Une expérience de haut vol menée sur les hauteurs du col de la Croix Saint Robert, dans le Puy-de-Dôme.

Par Evelyne Rimbert

Des tomates, des courgettes, du céleri, du chou ou bien encore de la salade...Au total 6 espèces plantées sur un petit morceau de terre accrochée sur les hauteurs du col de la Croix Saint Robert dans le Puy-de-Dôme. A plus de 1500 mètres d'altitude. Une terre de rêve pour Tony, maraîcher en agriculture biologique : "La neige tout l'hiver a fait pourrir l'herbe donc l'herbe enrichit la terre en humus et ensuite cet humus au fil des siècles devient une terre de rêve..."

Tony et sa grolinette

Sur cette terre de rêve, Tony ne bêche pas. Il greline. Avec un drôle d'outil en bois : une grelinette. "La grelinette sert à travailler la terre, à aérer la terre et à l'affiner pour le travail et ensuite tout est prêt...On soulève et en soulevant on émiette toute la terre... C'est beaucoup plus facile de greliner que de bêcher parce qu'on n'a pas à retourner la terre, à soulever la terre et comme on la retourne pas, ça évite que les graines qui sont enfouies en profondeur regerment en surface. Les gens qui bêchent ou qui labourent pensent régler le problème mais non, toutes les nouvelles graines regerment..."


Un goût meilleur

Si Tony a choisi se se lancer dans cette expérience, c'est avec une idée bien précise : "Je veux montrer qu'un légume bien planté n'a pas besoin d'entretien...En fait, les gens arrosent trop souvent leurs légumes et c'est une erreur. Ce sont des légumes qui sont gorgés d'eau et n'ont aucun goût alors qu'un légume qui pousse tout seul mais qui est planté dans de bonnes conditions, qui trouve tous les éléments dont il a besoin dans la terre aura un bien meilleur goût..."

Un potager à 1500 m d'altitude
Un potager à plus de 1500 mètres d'altitude. Tony, maraîcher en agriculture biologique depuis 8 ans s'est lancé dans cette expérienceà la Croix Saint Robert dans le Puy-de-Dôme. Intervenants : Tony DUPLAIX (Maraîcher dans l'agriculture biologique). - France 3 Auvergne - Reportage : Aurélie Albert, Stéphanie Vinot. Montage : Didier Robert.


Sur le même sujet

Ils campent pour voir passer le Tour de France

Les + Lus