Vaccination : le vaccin Moderna bientôt disponible auprès des médecins et pharmaciens de ville

Disponible jusqu’alors dans certains centres de vaccination, le vaccin à ARN messager Moderna sera désormais administré par des médecins et pharmaciens de ville volontaires à compter de la semaine prochaine, de manière progressive, en Auvergne-Rhône-Alpes, annonce l'Agence régionale de santé

Le vaccin Moderna va progressivement être disponible auprès des médecins et pharmaciens de ville
Le vaccin Moderna va progressivement être disponible auprès des médecins et pharmaciens de ville © Carl Court / POOL/EPA/Newscom/MaxPPP

Plus de 62 000 doses ont été commandées par les médecins et pharmaciens de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette nouvelle offre de vaccins viendra en complément des autres déjà disponibles en ville : AstraZeneca et Janssen. Elle favorisera la proximité et les liens entre les habitants et leurs professionnels de santé.

Les professionnels de santé passent leur commandes

Concrêtement, l'Agence régionale de santé explique que, chaque semaine, les médecins et les pharmaciens volontaires dans la démarche peuvent commander les vaccins depuis le portail national DistriVacc, en fonction des quantités déterminées par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Pour cette première semaine, les médecins avaient la possibilité de commander un flacon de 10 doses, les pharmaciens deux flacons de 10 doses. Les professionnels seront livrés progressivement à compter du jeudi 27 mai.

En Auvergne-Rhône-Alpes, 3 400 médecins ont commandé 34 000 doses et 1 500 pharmaciens en ont commandé 28 000, soit un total de 62 000 doses.

Les volumes d’approvisionnement devraient s’intensifier dès cet été. Ainsi, les personnes qui souhaiteront débuter leur vaccination avec Moderna le pourront en cabinet ou en pharmacie. Celles ayant déjà débuté la vaccination avec Moderna dans un centre, recevront leur seconde dose dans le même centre de vaccination.

Personnes éligibles et modalités d’accès

Conformément au calendrier vaccinal : à ce jour, l’ensemble des personnes de plus de 50 ans ou celles de plus de 16 ans à risque de formes graves ou proches d’une personne sévèrement immunodéprimée sont prioritaires. Pour rappel, les personnes de moins de 55 ans doivent être vaccinées avec les vaccins à ARN messager (Pfizer-BioNTech ou Moderna) ; celles de plus de 55 ans peuvent être vaccinées avec les 4 vaccins disponibles.

Comme annoncé par le gouvernement, le calendrier vaccinal s’accélère encore avec deux nouvelles étapes :

24 mai 2021 : la vaccination sera étendue à toutes les personnes exerçant une profession prioritaire (voir la liste complète), sans restriction d'âge ;

31 mai 2021 : la vaccination sera étendue à tous les adultes sans condition.

Les professionnels de santé organisent eux-mêmes les inscriptions et l’administration des doses reçues. Certaines pharmacies référencent leurs créneaux de rendez-vous depuis les plates-formes d’inscriptions accessibles via Santé.fr.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société