Inventer demain : Bravo à Vincent Tempelaere, primé pour sa seringue intelligente

Vincent Tempelaere, lauréat du concours Inventer demain 2014 / © DR
Vincent Tempelaere, lauréat du concours Inventer demain 2014 / © DR

La RTS et France 3 Régions ont récompensé hier le Français Vincent Tempelaere, inventeur d'une seringue intelligente et le Suisse Matteo Leonardi pour sa lentille anti-glaucome. 

Par Kathleen Garon

Chez les Français, Vincent Tempelaere (Montbonnot Saint-Martin) est arrivé en tête des vote avec sa seringue intelligente. Ce dispositif de préparation et d’injection automatique de médicament délivre la juste dose de produit, à la vitesse et à la profondeur idéales. Il a été inspiré par le moustique.
Vincent templaere présente sa seringue intelligente
Vincent templaere présente sa seringue intelligente

Côté suisse, Matteo Leonardi a remporté le plus de suffrage pour une lentille anti-glaucome. Cette lentille de contact enregistre certaines données qui permettent aux ophtalmologues d’améliorer la gestion de la maladie du glaucome auprès de patients à risque de progression.

Matteo Leonardi présente sa lentille anti-glaucome
Matteo Leonardi présente sa lentille anti-glaucome


Fichier audio

Emission On en parle sur la RTS avec les 2 lauréats

Les deux "entrepreneurs innovants 2014" ont gagné un stand au Salon des inventions de Genève, qui se tiendra à Palexpo du 15 au 19 avril 2015.

Revoir l'émission de la RTS

Ce contenu n'est plus disponible

Retrouvez trois rendez-vous consacrés à cette compétition sur notre antenne les 8, 9 et 10 décembre à 9h50.

Le reste du palmarès

Dans le classement suisse, Jeanmichel Capt arrive en deuxième position avec son haut-parleur construit à la manière d'un instrument de musique. Asef Azam et Marc Thurner sont 3e ex aequo avec le développement respectivement d'un verre qui produit de l'énergie solaire et d'une imprimante 3D qui ambitionne de recréer des tissus humains.

Chez les Français, Stéphanie Morot Bizot et son boîtier sécurisé pour des tests médicaux rapides partage la deuxième place avec Frédéric Prochazka et son plastique à base de protéine de lait.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus