VIDEO. Dans les Alpes, plusieurs stations de ski interdisent par arrêté l'accès aux domaines skiables, par sécurité

Faute de sécurisation suffisante, plusieurs stations de ski ont d’ores et déjà annoncé qu’elles interdisaient l’accès aux domaines skiables. Des arrêtés municipaux ont officialisé cette interdiction. Renseignez-vous avant de vous lancer et prenez un guide professionnel

A Val Thorens, ces skieurs de randonnée s'élancent avec les conseils d'un guide de Haute-Montagne © France 3 Alpes

Le risque d’avalanche est marqué sur la plupart des massifs alpins, de niveau 3 sur une échelle de 5. La plus grande vigilance est recommandée à tous les skieurs. et recommandent de se faire accompagner par des guides professionnels.

La fermeture des domaines skiables favorise en effet les pratiques alternatives au ski alpin, qui pourraient susciter des comportements à risques. Avant les vacances, les secouristes des Alpes mettent en garde les vacanciers néophytes, peu habitués aux pièges de la montagne.

Ils mettent en garde aussi les pratiquants "inconscients", à l'heure où les remontées mécaniques des stations de ski sont à l'arrêt pour cause de covid, et, où les pisteurs ne procèdent pas comme en saison normale de déclenchement préventif d’avalanches, pour des domaines fermés.

Le 13 décembre dernier, la vidéo de cette avalanche à Courchevel a fait le tour des réseaux sociaux, provoquant la colère des professionnels de la montagne. Un groupe de skieurs s’est élancé dans la pente au mépris des règles de sécurité, déclenchant par leur passage une première avalanche puis une deuxième coulée.

Ce jour-là, tout le monde s'en est sorti indemne, mais le bilan aurait pu être lourd, d'autant que les secouristes des pistes ne sont pas sur le pont.

Des arrêtés municipaux qui interdisent l'accès aux domaines

Faute de sécurisation suffisante, plusieurs stations de ski ont d’ores et déjà annoncé qu’elles interdisaient l’accès aux domaines skiables, notamment en Savoie. Des arrêtés municipaux sont venus officialiser cette interdiction. 

C'est le cas de 19 communes savoyardes, 15 en Tarentaise, 4 en Maurienne. Cette décision a été prise en commun par la préfecture, les domaines skiables de France, les association des directeurs de pistes et de la sécurité de stations, ainsi que l'association des maires des stations de montagne depuis la fermeture des remontées mécaniques.

La préfecture de la Savoie a demandé  aux maires des stations de prendre des arrêtés de fermeture de leurs domaines skiables et de bien faire passer le message : ceux qui empruntent une piste, même damée, du domaine skiable fermé, sa sécurité ne sera pas assurée, notamment sur le plan juridique en cas d'accident.  

" La fédération préconise aux stations d’organiser les pratiques sur des portions aménagées et sécurisées et interdire les autres parties du domaine rendues à la haute montagne ou en cours de préparation en vue du 7 janvier ", précise Benjamin Blanc, de l’association des directeurs de services de pistes (ADSP),

Ces arrêtés peuvent définir les activités et les zones qui seront sécurisées pour le ski nordique, la luge, la randonnée en raquettes et même, dans de nombreuses stations, pour quelques pistes destinées au ski de randonnée qui connait un véritable engouement.  

 

A Val Thorens, des circuits balisés et des guides de Haute-Montagne 

Faute de remontées mécaniques, à Val-Thorens de nombreux skieurs alpins ont choisi de s'intier au ski de randonnée. Des circuits ont été balisés par les services des pistes, mais en haute altitude, les risques d'avalanche aussi sont marqués, et les guides de haute montagne qui accompagnent les groupes, comment par les fondamentaux : l'ARVA, la pelle, et la sonde.

 

 

 

 

 

 

partager
VIDEO. Dans les Alpes, plusieurs stations de ski interdisent par arrêté l'accès aux domaines skiables, par sécurité
    Partager Facebook Messenger Whatsapp SMS Mail Twitter Flipboard
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne ski sport stations de ski sécurité