Un week-end tête en l'air pour observer les oiseaux ... et mieux les protéger

© Stéphane Hyvon
© Stéphane Hyvon

Comme chaque année, la Ligue de protection des oiseaux organisait ce dimanche 25 mars sa journée "tête en l'air". L'occasion de mieux faire connaissance avec certaines espèces.. et de prendre conscience de leur lente... disparition

Par Yannick Kusy

Dans la vallée du Rhône, une zone très agricole, l'emploi de bon nombre de pesticide pose problème.
Ils entraînent la disparition des insectes, aliment principal des oiseaux en pleine période de reproduction.

Depuis 1989, en France, environ un tiers des oiseaux a disparu des villes, et des milieux ruraux.

Cette journée, organisée chaque année depuis 20 ans, par la Ligue de protection des Oiseaux était une belle occasion de prendre conscience de cette triste et lente disparition.

Et aussi de mieux connaître les espèces qui évoluent dans notre région, ou qui y transitent.

Depuis plus trente ans, les ornithologues de Drôme et d’Ardèche comptent et répertorient les oiseaux migrateurs durant leur voyage annuel.
Ce spectacle fascinant se laisse facilement observer au début du printemps, au Col de l’Escrinet (Ardèche) et au Belvédère de Pierre-Aiguille (Drôme)

Week-end Tête en l’Air : sam. 24 et dim. 25 mars 2018
reportage de Loic Blache et Stéphane Hyvon


Sur le même sujet

Romain Bardet donne son nom à 2 parcours cyclo dans le Cantal

Les + Lus