La Bourgogne rend hommage à tous les morts pour la France

Une cérémonie de commémoration était organisée au cimetière des Péjoces à Dijon, à l'occasion du 94e anniversaire de l'armistice de 1918.
Une cérémonie de commémoration était organisée au cimetière des Péjoces à Dijon, à l'occasion du 94e anniversaire de l'armistice de 1918.

Le 11 novembre est désormais une journée d'hommage "à tous les morts pour la France", et pas seulement à ceux de la Première Guerre mondiale.

Par B.L.

Le 11 novembre 1918, les généraux allemands et alliés signaient l'armistice qui mettait fin au conflit le plus meurtrier jamais connu. Pour le 94e anniversaire de cette signature, Pascal Mailhos, préfet de la région Bourgogne, rendra hommage aux 1 400 000 soldats et  300 000 civils victimes des combats.

Plusieurs cérémonies sont prévues à Dijon.
  • 9h : cérémonie au monument du Soldat inconnu au cimetière des Péjoces. Les  autorités civiles, militaires et les associations d'anciens combattants déposeront une gerbe.
  • 9h 40 : cérémonie au monument aux morts de la ville de Dijon - Cours Général de Gaulle. Après une remise de décoration, le préfet de Région ravivera la flamme. Il sera accompagné de Jean Vuillemot, président du Comité d'entente des anciens combattants de la Côte-d'Or et de Jean Louis Nageotte, président de l'Union départementale des associations  de combattants (UDAC). Puis, trois élèves de 3e  du collège Gaston-Bachelard feront la lecture de la lettre d’un poilu à sa mère. Le président de l'UDAC lira ensuite le message de l'Union Française des Associations de Combattants et Victimes de Guerre, avant de passer la parole au Préfet qui transmettra le message de Kader Arif, ministre chargé des Anciens Combattants. Les autorités civiles, militaires et les anciens combattants déposeront alors plusieurs gerbes. De leur côté, les élèves du collège Bachelard mettront des fleurs devant la plaque des Anciens de Verdun. Un moment de recueillement au son de la sonnerie aux morts, puis une minute de silence en hommage aux victimes civiles et militaires du conflit conclueront la cérémonie. La Marseillaise sera alors interprétée par la musique de la ville de Dijon.
  • 11 h 30 : un office religieux est organisé à l'église Notre-Dame. Pendant ce temps, les élèves du collège Gaston-Bachelard assisteront à une conférence sur la guerre de 1914-1918 en Salle Carnot, à la préfecture. Cette conférence sera animée par Vanessa Jacob et Emmanuel Chevet, coordonnateurs à la mémoire et à la communication de la Direction départementale de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de guerre de Côte-d‘Or.

94e anniversaire de l'armistice de 1918 à Dijon




Le 11 novembre 2011, le président Nicolas Sarkozy avait annoncé, lors des cérémonies de l'armistice à l'Arc de triomphe, son choix de faire de cette journée à la fois "la date de commémoration de la Grande Guerre et de tous les morts pour la France". Cela avait suscité de vives réactions. Depuis, le Parlement a entériné cette décision, en précisant que "cet hommage ne se substitue pas aux autres journées de commémorations nationales". Des associations d'anciens combattants craignaient en effet de voir disparaître d'autres dates commémoratives, comme le 8 mai célébrant la victoire des Alliés en 1945, ou les journées d'hommage aux morts en Algérie ou en Indochine.


 / ©
/ ©

Plusieurs cérémonies ont aussi été organisées en Saône-et-Loire comme ici à Mâcon. Pour la première fois, Hasim Sanal - qui est d'origine turque - a été porte-drapeau aux côtés des anciens combattants français.

Les cérémonies du 11 novembre à Mâcon
Des cérémonies ont été organisées à Mâcon pour célébrer le 94e anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918. De nombreux jeunes ont participé à cet hommage aux côté des anciens combattants.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus