Cet article date de plus de 8 ans

Les mécontents de la ligne Bourges-Nevers bloquent le train

Des habitants et des élus des petites communes situées sur la ligne Bourges-Nevers manifestent une fois de plus leur mécontentement en bloquant les voies mercredi 30 janvier 2013.
Les élus des petites communes situées sur la ligne Bourges-Nevers manifestent leur mécontentement au côté des habitants.
Les élus des petites communes situées sur la ligne Bourges-Nevers manifestent leur mécontentement au côté des habitants.

Les villes qui se trouvent entre Bourges, dans le Cher, et Nevers, dans la Nièvre, ne sont plus desservies par le train en dehors de certains horaires. Les habitants de ces communes ne peuvent plus se rendre à Nevers ou Bourges par le rail après 9 heures ou avant 17 heures, car les trains ne font plus halte dans leurs gares (il y en a 5 en tout sur les 70 km du parcours). La SNCF invoque des contraintes temporaires de travaux et assure qu'elle va rétablir ces arrêts, à la fin du chantier, dans un ou deux ans. La mesure, qui est entrée en vigueur il y a quelques semaines, ne passe pas auprès de la population. Un collectif exige qu'une solution alternative soit mise en place.

Après les gares de Nérondes et La Guerche-sur-l'Aubois, cette fois ce sont les voies de la gare d'Avord, dans le Cher, qui ont été envahies par des manifestants vers 12h45. Ils ont forcé un TER à s'arrêter. Habitants, élus et syndicalistes ont marqué une fois de plus leur mécontentement contre la suppression des arrêts dans leur gare pendant la journée. Des pourparlers sont en cours entre la SNCF et le conseil régional du Centre. La Région, qui est organisatrice des transports TER, réfléchit à la mise en place de bus de substitution ou à un transport à la demande.


Reportage France 3 Berry (A.Métais, N.Chigot, S.Renault)
Avec : Denis Durand, maire MRC de Bengy-sur-Craon
Président du collectif de défense de la ligne Bourges-Nevers

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf transports transports en commun