Plus de 700 manifestants selon les organisateurs dans les rues de Besançon contre le mariage pour tous

En ouverture de cortège, des maires opposés au mariage pour tous.
En ouverture de cortège, des maires opposés au mariage pour tous.

Au moment même où les députés adoptent le premier article du projet de loi sur le mariage homosexuel, les manifestants bisontins commencent leur défilé dans les rues du centre ville avec des étapes symboliques devant l'esplanade des droits de l'homme, la salle des mariages et la préfecture.

Par Isabelle Brunnarius

L'Assemblée nationale a adopté samedi par 249 voix contre 97 le premier article du projet de loi sur le mariage homosexuel, le plus important, celui qui ouvre le mariage aux personnes de même sexe.
Sans surprise, les députés socialistes, écologistes, radicaux de gauche et Front de gauche ont voté pour. Les députés UMP, la plupart des députés centristes ont voté contre. Dans les rangs de l'UMP, seul Franck Riester s'est prononcé pour cet article 1er : "Le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe. »
En tête de cortège, des élus arborant leur écharpe tricolore. Ils viennent d'Etrappes, Belvoir, Champagney, seloncourt, Gondenans-Montby, Bouclans, Charmauvillers. Georges Gruillot, ancien président du conseil général du Doubs, les anciens députés Jean-Marie Binetruy et Françoise Branget sont également présents.  
Si cette loi est définitivement adoptée par le parlement, certains élus du cortège déclarent que se posera à eux un "cas de conscience". Dans le village de Villers Saint Martin (220 habitants prés de Baume les Dames), les onze membres du conseil municipal ne veulent pas célébrer de mariage entre deux personnes du même sexe. Et pourtant, lorsque cette loi sera adoptée, il faudra bien la respecter comme toutes les lois de la République. Christian Retornaz envisage alors de prendre un arrêté en conseil municipal.
A Belfort, des manifestants se sont retrouvés également pour marquer leur opposition à ce projet de loi.

DMCloud:35095
19_MANIF ANTI-MARIAGE POUR TOUS
Avec Michel Vienet Secrétaire général de l'UMP du Doubs

 

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus