Cet article date de plus de 8 ans

Un militaire du régiment d'artillerie de Belfort devant les assises de la Loire

L'homme encourt la prison à perpétuité. En juin 2011, à Saint-Chamond (Loire), il avait tiré sur un policier.
Les faits remontent à la nuit du 8 au 9 juin 2011. Le militaire originaire de Saint-Chamond est en arrêt maladie. Pour échapper à un contrôle, il tire sur le policier qui tente de l'interpeller. 

Le fonctionnaire de police est légèrement blessé. Le projectile de 7,65 mm a été stoppé par son gilet pare-balles au niveau du coeur.

Le tireur a fait feu à environ deux mètres de distance. Il a été désarmé par un autre policier lancé à ses trousses.

L'auteur du coup de feu encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour tentative d'homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique

Agé de 20 ans au moment des faits, le militaire avait déclaré avoir consommé du haschich et de l'alcool.

Le procès va durer trois jours. Le verdict est attendu mardi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice armée