F. Rebsamen favorable à la proportionnelle aux législatives de 2017

Le maire de Dijon s'est dit "favorable à l'instauration de la "proportionnelle départementale" pour les législatives de 2017 comme cela avait été le cas en 1986.

François Rebsamen, sénateur-maire PS de Dijon
François Rebsamen, sénateur-maire PS de Dijon © AFP PHOTO BERTRAND LANGLOIS
Invité du forum Radio J, ce dimanche, François Rebsamen, chef de file des sénateurs PS, a évoqué "la proportionnelle départementale" (proportionnelle intégrale dans chaque département), un mode de scrutin auquel il s'est dit favorable. Pour lui, "il ne faut pas avoir une religion du mode de scrutin". "Les modes de scrutin s'usent quand on s'en sert. Il faut changer" pour parvenir au "ressourcement", à un "renouvellement". Le président des sénateurs PS a rappelé que François Hollande s'est engagé à instaurer une dose de proportionnelle aux législatives.
Interrogé sur la possibilité que les socialistes puissent gouverner avec les centristes, le maire de Dijon a répondu : "c'est leur problème". Mais, il a relevé que dans la Ve République il n'était "pas possible que le centre existe s'il n'y a pas de proportionnelle à l'Assemblée". "C'est le seul  moyen pour eux d'être indépendants. Aujourd'hui le centre est affilié à la droite, à l'UMP, c'est un centre qui est de droite en réalité.", a-t-il poursuivi, avant d'ajouter: "la proportionnelle pourrait leur donner leur indépendance".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections législatives