Trains : perturbations sur l'axe Lyon-Paris

A la suite d'un feu au poste de sectionnement de Saint-Clair à Caluire, dans le Rhône, le trafic ferroviaire connaît de fortes perturbations depuis le début de l'après-midi

Les TGV sur l'axe Lyon-Paris connaissent depuis le début d'après-midi un retard de 30 mn à 4 heures. En cause, un incendie, sans doute d'origine criminelle, à la station électrique de Caluire. Les trains continuent de circuler, mais en empruntant pour certains des itinéraires différents.
Plus d'informations sur le site internet de France 3 Rhône-Alpes

Compte tenu de l'incapacité pour la SNCF de prévoir quand la situation pourra revenir à la normale, la compagnie ferroviaire a recommandé à ses usagers de différer leurs trajets prévus dans la soirée de dimanche. Cette mesure vise à prévenir l'engorgement de la gare de Lyon Part-Dieu, où de nombreux départs ont dû être retardés ou annulés dimanche après-midi.
Les perturbations sont survenues à la suite d'un incendie qui s'est déclaré vers 13H30 dans des installations techniques électriques au niveau de Lyon Saint-Clair (Caluire), au nord de Lyon. Éteint vers 16H00 par les pompiers, l'incendie a interrompu le courant électrique de la caténaire alimentant les voies et vers 17H00 dimanche, celle-ci n'avait toujours pas pu être réalimentée.
L'incident affecte notamment la ligne à grande vitesse Paris - Lyon Part-Dieu et Paris - Saint-Etienne, ainsi que les lignes classiques vers le nord-est de la région lyonnaise, dont celle reliant Lyon Part-Dieu à Ambérieu et Genève. La coupure a entraîné de fortes perturbations et des retards allant d'une demi-heure à 4 heures pour une vingtaine de trains, dont des TGV.  D'autres trains ont dû être détournés, notamment via Mâcon pour rejoindre la gare de Lyon-Perrache. Cela a été le cas notamment d'un TGV transportant des supporteurs stéphanois de retour de Paris, où ils avaient assisté samedi soir
à la finale de la Coupe de la Ligue.





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports sncf