Cet article date de plus de 7 ans

Un Bisontin en grève de la faim à Paris devant le ministère de la Santé

Yves Ketterer et l'association E3M dénoncent les dangers des vaccins contenant de l'aluminium. Leur siège dure depuis le 5 juin. 
Yves Ketterer dans son fauteuil devant le ministère de la Santé
Yves Ketterer dans son fauteuil devant le ministère de la Santé © association E3M
Si Yves Ketterer est aujourd'hui en fauteuil roulant. C'est à cause d'un vaccin. Un vaccin avec de l'aluminium. Il peut provoquer chez certaines personnes une grave maladie.

Son nom est barbare : la  myofasciite à macrophages. Elle provoque des douleurs musculaires et articulaires et une fatigue chronique. 

Ancien projectionniste dans un cinéma de Besançon, Yves Ketterer se bat. Avec d'autres adhérents de l'association E3M, il demande au ministère de la santé d'appliquer le principe de précaution. Et exige le retour de vaccins sans aluminium. Notamment un vaccin DTPolio « sans aluminium », suspendu depuis 2008 par le laboratoire Sanofi. 

Si je me bats, je ne réclame rien pour moi. Je le fais pour vos enfants, pour les enfants. Je ne pensais pas qu'en arrivant ici, on aurait à faire à un bloc aussi difficile à bouger.....Après 31 jours de grève de la faim, je suis fatigué. On espère que les choses vont se dénouer.


Une pétition est lancée. Les grévistes racontent leur siège dans un blog. Ils sont soutenus par plusieurs élus notamment les écologistes de EELV.

Selon Yves Ketterer, la préfecture de Police de Paris aurait pris un ordre d'expulsion. 



Un vaccin avec de l'aluminium a gâché sa vie - Reportage du 12/13 sur France 3






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé