Gare aux escros des routes

F. Le Moing
F. Le Moing

Le coup de la panne pour soutirer de l'argent à la personne bienveillante qui s'arrête pour apporter son aide est un grand classique ...mais il fonctionne encore.

Par Aline Bilinski

Le scénario semble vieux comme le monde et pourtant ! Un automobiliste, ou un couple (ou même une famille) est arrêté au bord de la route (une départementale pas très fréquentée en général), le capot de leur grosse cylindrée ouvert. Et au moment où vous passez, on vous arrête, vous expliquant un vol de papiers ou de carte bleue (accompagné en général d'histoires de famille horribles à grands renforts de pleurs) . Puis ensuite, on vous montre un bijou et on vous propose de l'acheter. 4ème et dernière étape, vous donnez de l'argent, la voiture repart mais il est trop tard ! Vous vous êtes fait avoir...

Escroquerie

La fausse panne est une escroquerie passible d'une peine maximale de 5 ans de prison et 375 000 euros. Mais les escrocs de la route sont souvent difficiles à arrêter. Dans le Doubs, 4 vols ont été portés à la connaissance des gendarmes depuis janvier mais un seul a fait l'objet d'une plainte (à Boussières, route de Quingey). Les victimes, souvent honteuses d'être tombées dans le piège, n'osent pas !  Les larcins s'élèvent à quelques centaines d'euros.

Pour éviter de se faire piéger, deux conseils : faire le 17 (si c'est une vraie panne, les gendarmes apporteront leur aide) et relever le numéro de plaque d'immatriculation. Si la panne est une arnaque, nul doute que les arnaqueurs reprendront la route.

DMCloud:92771
Gare aux escrocs des routes


Sur le même sujet

Les + Lus