Des demandeurs d'asile occupent un bâtiment désaffecté rue Coty à Dijon

Un nouveau squatt à Dijon. Depuis quelques jours, une quarantaine de demandeurs d'asile occupent un bâtiment situé 3 rue René Coty à Dijon. Ils avaient été expulsés en juillet du squat de la rue Bertillon. Les associations seront reçues ce jeudi 12 septembre 2013 par la préfecture.

Par Christophe Tarrisse

Le 6 juillet dernier, des demandeurs d'asile étaient expulsés du squat de la rue Bertillon à Dijon. Depuis quelques jours, la majorité a trouvé refuge dans un ancien bâtiment des Assedic (inoccupé quelques années) 3 rue René Coty à Dijon. Hier, ils étaient une centaine, ce matin lorsque nous sommes allées à leur rencontre une quarantaine. Certains viennent aussi des Petites Roches.


Ce lundi matin, des militants associatifs se sont rassemblés devant le bâtiment pour affirmer leur soutien à cette réquisition et s'assurer que la centaine d'occupants présents ne subissent pas de tentative d'expulsion illégale, et qu'ils bénéficient d'une procédure judiciaire contradictoire où ils puissent défendre leurs droits.Pour les associations de défense "Cette occupation vise à la fois à donner des solutions concrètes de relogement et à marquer notre solidarité avec les demandeurs d'asile qui fuient les persécutions dans leurs pays : Érythrée, Soudan, Somalie, Éthiopie....".

Mercredi prochain, les associations devraient procéder à un recensement précis des demandeurs d'asile ayant effectué des démarches de relogement. Le lendemain, elles ont rendez-vous avec en préfecture pour faire un point sur la situation, car elles craignent de nouvelles expulsions avant l'hiver.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus