Auxerre : un professeur est jugé pour avoir commandité l'agression d'un proviseur icaunais au Nigeria

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Un professeur de philosophie comparaît depuis lundi matin devant les assises de l'Yonne à Auxerre pour avoir commandité l'agression à l'acide en 2010 du proviseur du lycée français de Lagos (Nigeria) originaire de l'Yonne, avec qui il était en conflit, ce qu'il nie.

Par AFP

Le 19 novembre 2010, vers 16h45, un inconnu se présente au lycée français Louis-Pasteur de Lagos. Il jette alors un verre d'acide au visage du proviseur de l'établissement, avant de prendre la fuite. Brûlée sur la moitié du visage, la victime originaire de l'Yonne est rapatriée en France pour être soignée. L'homme perdra l'usage d'un oeil après cette agression.

Une enquête est ouverte et les soupçons se portent sur Slimane Salhi, professeur de français et de philosophie, en conflit avec une partie du personnel de l'établissement. Cet homme à la personnalité complexe roulait sans autorisation avec des plaques d'immatriculation diplomatiques et prêtait de l'argent à des collègues. Originaire de Roubaix (Nord), Slimane Salhi, 41 ans, est accusé de "complicité" de violences volontaires aggravées.

Selon l'accusation, la volonté du proviseur de ne pas reconduire son contrat constituerait le mobile de cette agression, commanditée pour 50.000 nairas (soit 250 euros) par l'enseignant à un Nigérian. Ce dernier n'a pas pu être identifié. Cinq jours avant l'agression, M. Salhi avait jeté de l'acide sur les pneus de la voiture du proviseur. "Une blague de potache", a assuré le professeur au premier jour de son procès, affirmant n'avoir "aucune animosité" envers la victime. L'accusé plaidera l'acquittement, et le verdict est attendu vendredi.

Reportage de Nathalie Baffert et Jean-François Guilmard, avec les réactions de :
  • Me Stéphane Maître, avocat de la victime
  • Me Franck Berthon, avocat de la défense
DMCloud:103841
Yonne : un professeur jugé pour une agression


Sur le même sujet

Les + Lus