Quétigny (21) : les salariés de Sanofi débrayent

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vanessa Hirson

Les salariés du site Sanofi de Quetigny sont mobilisés ce jeudi 12 décembre à l’appel d’un mouvement national. Ils dénoncent la stratégie économique et sociale du groupe alors que se tenait à Gentilly (Val-de-Marne) une réunion avec le président de Sanofi France.


Les Sanofi ont même bloqué pendant quelques minutes le Tram.


Autres sites

  • A Gentilly (Val-de-Marne), près de 200 personnes ont manifesté devant le site de Sanofi, là où se tenait la réunion avec la direction. Des croix avec des noms de salariés licenciés ont été disposées sur les grilles." 4.000 emplois ont déjà disparu entre 2008 et 2013 et 2.000 autres vont encore disparaître", a déclaré Thierry Bodin de la CGT."Tout est dirigé vers les dividendes", a fustigé le syndicaliste, en mettant l'accent sur "la pression" et "la souffrance au travail" engendrées par les plans de restructuration.
  • A Lisieux dans le Calvados, le taux de pourcentage des grévistes pointait entre 80 et 90%.
  • A Ambarès, en banlieue de Bordeaux, les salariés se sont rassemblés en fin de matinée, et "seuls les intérimaires étaient ce matin sur les postes de travail".
  • En moyenne, sur les autre sites, un salariés sur 2 a débrayé.
Selon une intersyndicale FO-CFDT-CGT, le mouvement touche 26 sites en France.