Les gendarmes bourguignons saisissent des armes chez un couple de collectionneurs nivernais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Roch
Les armes saisies dans la Nièvre par les gendarmes de Dijon
Les armes saisies dans la Nièvre par les gendarmes de Dijon

SIx armes, des fusils et des pistolets, ont été saisies mardi 18 février 2014, chez un couple de collectionneurs nivernais par les gendarmes de la section de recherches de Dijon. L'opération a mobilisé 240 enquêteurs sur l'ensemble du territoire national.

Des dizaines d'individus interpellés et de nombreuses armes saisies : après deux ans d'enquête, les gendarmes ont démantelé un trafic d'armes international. 

L'enquête a commencé en février 2012, lors d'une perquisition en Haute-Marne. Elle a été confiée à la SR de Reims, en co-saisine avec le groupement de Haute-Marne. Une première vague d'interpellations, le 2 décembre 2013, a abouti au placement en garde à vue de 63 personnes.

Une deuxième opération de grande envergure a mobilisé 240 gendarmes dans toute la France, mardi 18 février. Dans la Nièvre, une carabine, un fusil d'assaut, 2 pistolets automatiques et 2 pistolets mitrailleurs ont été saisis chez un couple de collectionneurs.

Voici le bilan cumulé des saisies, communiqué par les enquêteurs :
- 430 armes de poing, pistolet mitrailleurs, fusil d'assaut
- 3 lance roquette
- 24 kg de poudre d'explosif
- 10 mètres de mèche lente
- 920 Kg de munitions tous calibres
- 4 grenades offensives 

L'enquête a révélé que les armes provenaient principalement de Slovaquie, via la Belgique. Certains des individus interpellés sont, selon les gendarmes, en lien étroit avec le milieu criminel. Les investigations se poursuivent.


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.