Cet article date de plus de 7 ans

Vitagora : les consommateurs plébiscitent le retour aux racines et la notion de plaisir

Le retour aux racines et la notion de plaisir sont les tendances prônées par les consommateurs dans le domaine de l'alimentation à l'horizon 2020, selon une étude Ipsos menée pour le pôle de compétitivité Vitagora qui tient son salon à Dijon jusqu'au vendredi 4 avril 2014.

Manger, ce plaisir


Face aux scandales alimentaires, les consommateurs, qui souhaitent "s'assurer au maximum de l'innocuité et de la qualité de ce qu'ils mangent", tendent à privilégier les produits locaux, selon cette étude prospective menée en France, en Allemagne, Russie, Etats-Unis et Japon, sur 5.000 personnes.

"Cette tendance est vraie partout et va se développer", a déclaré le directeur du département tendance et insights d'Ipsos, Rémy Oudghiri, qui a révélé les résultats de cette étude vendredi à Dijon lors du 9e Congrès "Goût--nutrition-santé". Autre tendance globale : l'alimentation "sans complexe". "Même si la santé sera de plus en plus valorisée dans leur alimentation, la recherche de moments et d'occasions de lâcher prise va rester forte au cours des cinq prochaines années", fait valoir cette étude.

"La pression sociale et économique ressentie par de nombreux consommateurs les incite à trouver des sources de réconfort et l'alimentation est un domaine privilégié pour cela. Surtout, en matière de plaisir, les consommateurs ont le sentiment d'une terra incognita largement ouverte encore à de nouvelles découvertes et expérimentations", ajoute-t-on.

Le cru à ses adeptes


Parmi les autres tendances relevées, le fait de manger cru trouve des adeptes surtout en Allemagne, tandis que les Américains se tournent de plus en plus vers l'alimentation "connectée". Les chiffres de l'enquête Ipsos montrent que 23% des Américains ont déjà utilisé des applications pour suivre leur alimentation. Près d'un sur deux (46%) est intéressé à le faire dans le futur, loin devant l'Allemagne (36%), le Japon (32%) ou la France (21%).

En France, forte de sa tradition gastronomique, l'innovation dans l'alimentation est "tenue à distance", a souligné M. Oudghiri. Le pôle de compétitivité Vitagora, basé à Dijon, regroupe environ 170 entreprises et laboratoires de recherche publics et privés autour de l'alimentation et du bien-être des consommateurs.

Quel est l'impact des messages de prévention ?

Vitagora a tenu son salon. Plaisir et santé du consommateur ont été les thèmes du congrès international où les comportements alimentaires font l'objet de nombreuses études et autres tests. A l'INRA, par exemple ou une jeune chercheuse analyse l'impact des messages de prévention santé sur les choix alimentaires.

 

Voir le reportage d'Anne Berger et Damien Rabeisen avec  :

durée de la vidéo: 02 min 09
Vitagora

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alimentation agro-alimentaire consommation