• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : Près de 200 personnes se sont rassemblées en soutien aux collégiens et lycéens menacés d'expulsion

Ils étaient près de 200 manifestants mercredi 16 avril dans l'après-midi à Dijon / © FTV
Ils étaient près de 200 manifestants mercredi 16 avril dans l'après-midi à Dijon / © FTV

A l'appel de différentes associations de parents, et de soutien aux migrants, une manifestation a rassemblé vers 16 heures près de 200 personnes mercredi 16 avril place François Rude à Dijon. En première ligne, des lycéens.

Par F.L.

Une manifestation pour être reçus par le préfet

Les manifestants, avec en première ligne des dizaines de lycéens, ont marché dans le centre ville derrière une banderole, où était écrit : "Contre les expulsions de jeunes scolarisés". Le cortège s'est rendu jusque devant la préfecture, où une délégation a été reçue.

Cinq familles concernées par les expulsions

Cette manifestation visait notamment à alerter sur la situation de cinq familles, de nationalités albanaise, kosovare et arménienne, dont les enfants sont scolarisés dans des collèges et lycées dijonnais. Selon Paul Garrigues, représentant du collectif d'associations de soutien, ces familles sont sous le coup d'une Obligation de quitter le territoire français (OQTF).
"Notre grande crainte, c'est qu'il se passe quelque chose après la fin de l'année scolaire, en juillet ou en août", a déclaré à l'AFP M. Garrigues, qui réclame à la préfecture "des garanties pour que ces jeunes puissent poursuivre leurs études" en France.
Quentin, 16 ans, un camarade de classe d'une lycéenne albanaise menacée d'expulsion, a dénoncé une situation "injuste". "Elle est arrivée en cours d'année et elle a appris le français en moins d'un an", a-t-il dit.
"C'est injuste qu'elle doive retourner là-bas alors qu'elle a de bons résultats", a estimé le jeune garçon.

Effort d'intégration intégré à la circulaire Valls

Dans un communiqué appelant à la manifestation, nous apprenions que :
"Plusieurs lycéens et collégiens de Dijon sont menacés d’expulsion à la suite de l’obligation de quitter le territoire français intimée à leur famille qui est de nature à mettre certains d’entre eux dans une situation de grave danger pour leur vie ou celles de leurs proches.

Ces élèves ont, en quelques années et dans des conditions particulièrement difficiles, entamé un parcours d’intégration scolaire au prix d’efforts remarquables : celui-ci peut être anéanti brutalement aujourd’hui par l’application de ces décisions.
Il est pourtant l’un des critères d’appréciation mentionné par la circulaire du 28 novembre 2012 du ministre de l’intérieur relative aux conditions d’admission au séjour des étrangers dans notre pays."


Les associations qui ont appelé à la manifestation

Collectif de soutien Elèves Parents Profs
Conseil local FCPE
Collectif Soutien asile migrants 21(ACAT Dijon / Action Catholique Ouvrière / Afrane Bourgogne / Amnesty International /ATMF/ ATTAC 21 / AGIR abcd / CFDT 21/ CGT 21 / Club Unesco Dijon / CCFD Terre Solidaire / CNT 21 / CSF / Espace Autogéré des Tanneries / Euphorbe en Illabakan / Fraternité de St François d’Assise / FSU 21 / La Vie Nouvelle / Ligue des Droits de l’Homme / MRAP / Pastorale des Migrants / RESF 21 /SOS Racisme/ SOS Refoulement / Syndicat de la Magistrature / Sud Santé / Urgence Solidaire)

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus