Retour au calme à Novillars

Après sept mois de mobilisation, les salariés de l'hôpital psychiatrique de Novillars ont obtenu un sursis : les suppressions de postes et de jours de RTT qu'ils dénonçaient ont été reportées d'un an et demi.

Par Emilie Dinjar

La colère grondait depuis le mois d'octobre... Les personnels de l'hôpital de Novillars auront multiplié les mouvements, manifestations et autres blocages pendant sept mois pour se faire entendre par l'ARS, l'Agence régionale de santé. Cette dernière prévoyait un plan d'économie pour l'établissement, avec à la clé la suppression de plusieurs postes ainsi que de 8 jours de RTT par salarié. Des mesures qui seront finalement gelées jusqu'au 1er janvier 2016.


 / ©
/ ©

 

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus