Intermittents : les eurockéennes lancent un débat citoyen

Les intermittents s'affichent sur un des murs de la Citadelle de Besançon / © Camille Dudoubs photography
Les intermittents s'affichent sur un des murs de la Citadelle de Besançon / © Camille Dudoubs photography

Deux banderoles à Besançon, des assises à Belfort en présence des dirigeants des Eurockéennes, la mobilisation pour la défense du statut des intermittents se poursuit.

Par Isabelle Brunnarius

Les assises des intermittents à Belfort
Yves Ackermann Président du conseil général du Territoire-de-Belfort,Lionel Tessier Musicien,Romuald Wolf Chef d'entreprise, Jean-Paul Roland Directeur des Eurockéennes

Une action des intermittents à l'entrée du tunnel de la citadelle de Besançon / © Camille Dudoubs photography
Une action des intermittents à l'entrée du tunnel de la citadelle de Besançon / © Camille Dudoubs photography

Informer le public, expliquer les conséquences de l'accord Unédic du 22 mars dernier : les intermittents ne baissent pas les bras. Samedi, au fort du Mont Bart, les artistes et techniciens intermittents du spectacle ont pris la parole au cours de l'événement "Danses Itinérantes" . Aujourd'hui, un temps d'échange a lieu en ce moment au centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort. Une initiative des Eurockéennes de Belfort-Territoire de Musiques et organisée conjointement avec le CCNFCB. La compagnie Daela - Kimberly Bartosik, en résidence de création du 8 au 30 juin 2014 au CCNFCB, participe à cette action.


 
Intermittents : Les assises de Belfort / © Magali Ollier
Intermittents : Les assises de Belfort / © Magali Ollier

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus