Cet article date de plus de 7 ans

Le ministère de la défense confirme le transfert du poste de commandement en Gironde

C'est officiel. Le ministère de la Défense vient de confirmer le départ prochain du poste de commandement des forces aériennes de la BA 102 de Dijon-Longvic vers Cazaux en Gironde. François Sauvadet, président de Côte d'Or se dit "scandalisé".
Ce transfert a été confirmé : "l'armée de l'air prévoit ce transfert dans le cadre des prochaines restructurations".

Samedi 21 juin, lors d'un déplacement à Cazaux (Gironde) pour célébrer les 100 ans de la BA 120, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a annoncé que "l'Armée de l'air est en train de mettre en application son plan stratégique, ce qui amènera d’ailleurs à faire de Bordeaux le pôle majeur de l'organisation de l'Armée de l'air. Ce sera à Bordeaux que sera le commandement des forces aériennes dans quelques mois. C’est logique. Ca va se traduire par 300 postes de militaires de plus mais ça permettra vraiment d’assurer la cohérence".

Un regroupement qui touche directement la Bourgogne puisque c'est justement à Dijon et Longvic que réside encore pour quelques temps, le poste de commandement des forces aériennes.

Le reportage de Michel Gillot et Jean-Louis Saintain 

Intervenants
durée de la vidéo: 01 min 58
Le commandement de l'armée de l'air part à Bordeaux

François Sauvadet, président du Conseil Général de Côte d'Or se dit "scandalisé".
Réaction recueillie par Michel Gillot et Jean-Louis Saintain.

durée de la vidéo: 01 min 35
Réaction politique



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée