Tri des déchets : les Bourguignons peuvent mieux faire

Le centre de tri de l'agglomération dijonnaise collecte chaque année 20.000 tonnes de déchets recyclables
Le centre de tri de l'agglomération dijonnaise collecte chaque année 20.000 tonnes de déchets recyclables

Le taux de recyclage des emballages en France plafonne à 67%. Ce pourcentage de 2013 reste loin de l'objectif de 75% visé en 2016, selon Eco-Emballages. En Bourgogne, les quantités triées augmentent, mais pas suffisamment.

Par C.R.

Selon une étude publiée par Alterre Bourgogne à l'automne 2013, les quantités d’emballages, journaux et magazines recyclées ont été multipliées par 2 dans la région, entre 2001 et 2011, celles de déchets compostées par 2,4.

Mais les efforts de valorisation des déchets ne faisaient que compenser l’augmentation des déchets produits. Ce n'est que depuis 2009 que la quantité de déchets ménagers par les Bourguignons enregistre une diminution significative.

 / © Alterre Bourgogne
/ © Alterre Bourgogne

Bon élève : le Grand Dijon
La collecte sélective y a été mise en place en 2001. Les habitants trient chaque année 61 kilos de déchets recyclables (la moyenne nationale s’établit à 46,3 kilos). Les refus de tri (déchets mal triés) ne représentent que 13 %, contre 23 % à l’échelle nationale.

Mais ce qui serait encore mieux, ce serait que les habitants du Grand Dijon jettent moins : ils produisent 1,4 kilo de déchets par jour, soit 500 kilos par an, deux fois plus qu’il y a 40 ans...

L'enjeu des prochaines années : jeter moins et valoriser 
Chaque kilo de déchets produit en moins, représente une économie de 100 kilos de ressources naturelles : matières premières, eau, électricité... La pédagogie de l'Ademe, d'Alterre et des collectivités va donc porter sur la prévention du gaspillage, le réemploi et le recyclage. 

En 2014, Eco-Emballages multiplie les actions pour améliorer le système français de tri et de recyclage. L'éco-organisme, chargé depuis 2012 de financer la collecte, le tri et le recyclage, veut convaincre que le geste de tri est utile. 53% des Français assurent qu'ils trieraient plus s'ils étaient sûrs que leurs emballages étaient bien recyclés.
        
Par ailleurs, Eco-Emballages mise sur un "plan national de relance du recyclage", qui "permettra de développer le recyclage des plastiques et d'améliorer la collecte dans les zones à faibles performances".

 / © Alterre Bourgogne
/ © Alterre Bourgogne

Les chantiers en cours
La tarification incitative (l'usager paye en fonction de la quantité de déchets qu’il produit) va se généraliser. 13% des bourguignons y seront soumis d’ici 2015.

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus