Cet article date de plus de 6 ans

La ministre Marisol Touraine invite Thomas Thévenoud à "se regarder dans la glace"

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine estime que la décision de l'ex-secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud de rester député est "dure à avaler". Elle l'invite à "se regarder dans la glace" et à "assumer ses responsabilités".

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales © AFP PHOTO/BERTRAND GUAY

Malgré les nombreux appels à "tirer les conséquences" de ses problèmes fiscaux, le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Thomas Thévenoud a décidé de conserver son siège de député de Saône-et-Loire. Il accepte simplement de démissionner du PS.

"C'est dur à avaler pour tous les élus qui font leur travail"

"C'est sa responsabilité, c'est à lui de voir ce qu'il doit faire en se regardant dans la glace, c'est vrai que c'est un peu dur à avaler", a déclaré la ministre mardi 9 septembre 2014 sur i-TELE.

"C'est dur à avaler pour tous les élus qui font leur travail absolument sans hésiter de façon tout à fait honnête, en s'engageant pleinement au service des Français", a poursuivi Marisol Touraine.

La décision de Thomas Thévenoud de quitter le parti socialiste est "sage" dit Marisol Touraine, qui rappelle que "personne n'a les moyens d'obliger un parlementaire à renoncer à son mandat". 

Marisol Touraine regrette la polémique "paradoxale" découlant de la loi sur la transparence, qui a permis selon elle "de détecter la situation de Thomas Thévenoud". La ministre a appelé à tourner "la page le plus vite possible".  "Que Thomas Thévenoud assume ses responsabilités", a-t-elle conclu.



"Comment ils font ? se demande Stéphane Le Foll

De son côté, Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a rappelé sur France Info que "personne ne peut obliger (M. Thévenoud) à démissionner. La faute qu'il a faite, aussi morale et inacceptable qu'elle soit, n'implique pas une inéligibilité ni une obligation de démissionner.

Mais "d'avoir accepté de rentrer au gouvernement et surtout ne pas avoir déclaré ses impôts pendant trois ans.... C'est toujours la question que je me pose : comment ils font ? Comment ils arrivent tous les jours en se levant le matin et que cela ne leur pose pas un petit problème au niveau du vécu ? Ca me reste en travers de la gorge", a poursuivi Stéphane Le Foll.

L'épouse de Thomas Thévenoud a été "mise en congé"

Thomas Thévenoud, 40 ans, a démissionné neuf jours seulement après la constitution du gouvernement Valls II, pour non-paiement de ses impôts pendant plusieurs années. Il dénonce un "acharnement médiatique" et appelle au "respect" de sa famille,
L’élu bourguignon assure avoir "réglé à ce jour l'ensemble de (ses) impôts avec, comme tout contribuable dans cette situation, l'intégralité des pénalités de retard".

L'épouse de Thomas Thévenoud a par ailleurs été "mise en congé, sans traitement" de son poste de chef de cabinet du président du Sénat.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
thomas thévenoud politique parti socialiste