Cet article date de plus de 7 ans

La nature et la culture sont au centre des 31èmes journées du patrimoine

« Patrimoine culturel et patrimoine naturel », c’est le thème choisi cette année. Des monuments et des sites naturels sont donc ouverts à la visite cette année. Parmi eux, l’antenne de France 3 Bourgogne.
L'attente des 1ers visiteurs ce matin à France 3 Bourgogne
L'attente des 1ers visiteurs ce matin à France 3 Bourgogne
Cette année, les Journées européennes du patrimoine font rimer biens culturels avec sites naturels. La volonté des organisateurs est de montrer qu'un paysage ou une forêt font tout autant partie de notre bien commun qu'une cathédrale gothique ou une toile de maître. Des marécages de la Guadeloupe aux îles sanguinaires, en passant par le parc national des Cévennes, 7.500 sites naturels seront donc mis à l'honneur ce week-end partout en France, parmi les 17.000 lieux ouverts au public pour la 31ème édition des "Journées du patrimoine". L'événement avait attiré douze millions de visiteurs l'an passé.

Exemples de bâtiments ouverts au titre du patrimoine culturel

France 3 Bourgogne ouvre ses portes aux visiteurs pour montrer les coulisses de la télévision régionale. Des journalistes, des techniciens et des personnels administratifs se relaient toute la journée pour expliquer comment sont réalisés et diffusés les émissions et les journaux régionaux. France 3 Bourgogne est une institution qui fêtera l'an prochain ses 50 ans...

Retour sur cette histoire avec Arnaud Lefèvre et Amélie Douay
durée de la vidéo: 01 min 38
Journées du patrimoine : 50 ans de télévision régionale

Plusieurs institutions ouvrent également leurs portes ce weekend à Dijon, comme la préfecture installée dans l'hôtel Bouhier de Lantenay, juste à côté l’hôtel du département avec la salle des séances où siègent les conseillers généraux. A noter l’ouverture, pour la 1ère fois, du lycée Simone Veil qui propose des visites guidées par les élèves.

Le reportage d’Anne Berger, Christophe Gaillard et Lucile Feuillebois avec des visiteurs et Eric Delzant, le préfet de la région Bourgogne
durée de la vidéo: 01 min 48
Les journées du patrimoine à Dijon


Exemples de sites ouverts au titre du patrimoine naturel

Le clos Monard dans la Nièvre: ce jardin naturel, on le doit à l'association St Fiacre et à sa présidente Brigitte Compain, un ingénieur chercheur spécialisé dans les villes durables …  Elle se bat pour la sauvegarde du val maraîcher de la Baratte où pousse paisiblement le jardin du Clos Monard et où exercent encore quelques maraîchers.

Le reportage de Régis Guillon, Fabien Madigou et Chantal Gavignet avec Brigitte Compain-Murez, présidente de l'associations Saint Fiacre Loire-Baratte et gestionnaire du Clos Monard
durée de la vidéo: 03 min 16
Journées du patrimoine : le Clos Monard

La source de Noé dans l'Yonne : située près de Sens dans l'Yonne, cette source a été achetée par la ville de Paris en 1864. Lors de l’occupation romaine, la source de Noé avait été captée pour alimenter un aqueduc desservant les villas romaines de Sens. Cette source alimente aujourd’hui encore la ville de Paris. Son eau est associée aux sources basses amenées par l’aqueduc de Theil.

Le reportage de Baziz Djaouti, Yoann Etienne et Cécile Frèrebeau avec Claude Vignaud, ingénieur et chef d'agence, eau de Paris
durée de la vidéo: 02 min 17
Journées du patrimoine : la source de Noé

Les journées du patrimoine ont été créées en France en 1984.

L’année suivante, plusieurs pays européens se joignent au mouvement. Leur succès est tel qu’en 1992, elles ont lieu su deux jours, le samedi et le dimanche. Aujourd’hui, 50 pays participent à ces journées européennes du patrimoine. En France, 17.000 lieux seront ouverts et 23.000 animations (conférences, concerts…) seront organisées. La France compte 14.000 monuments historiques et 2.700 sites naturels classés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
journées du patrimoine patrimoine culture histoire