• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Quétigny : Le projet de rachat du site de Sanofi inquiète les salariés

Le site de Sanofi à Quétigny (Côte-d'Or) emploie actuellement 350 salariés en CDI / © FTV
Le site de Sanofi à Quétigny (Côte-d'Or) emploie actuellement 350 salariés en CDI / © FTV

Les salariés du groupe pharmaceutique Sanofi ont décidé de se mettre en grève depuis lundi 6 octobre. Le groupe Delpharm souhaite racheter le site de production de Quétigny, qui emploie 350 salariés à temps plein. Des inquiétudes pèsent sur les salaires et l'emploi.

Par F.L.

Sanofi veut céder son site de Quétigny

Depuis début Septembre, les salariés ont été informés que le site de Quétigny allait être cédé au groupe Delpharm.
L'entreprise de Quétigny est installée depuis 1968, et produit 100 millions de boîtes de médicaments par an.
Delpharm est un leader européen de la production de médicaments en sous-traitance pour les laboratoires pharmaceutiques.
Le groupe possède 9 usines proposant la majorité des formes pharmaceutiques disponibles sur le marché : comprimés, sirops, ampoules...
Delpharm est détenue à 85% par son management.

Inquiétude des salariés et syndicats, un CE mercredi

Le rachat du site inquiète les salariés et syndicats, ces derniers ayant constaté que sur chacun des rachats effectués par Delpharm, les salaires bruts seraient baissés d'environ 30%.
Mardi 7 octobre, une nouvelle grève est prévue, notamment entre 11 et 14 heures et en soirée.
Les salariés veulent des garanties sur l’emploi, sur l’activité et le maintien des acquis sociaux dans le futur 
Un comité d’entreprise aura lieu mercredi 8 octobre, à l'appel de trois syndicats (FO, CFDT, CGT), une grève est prévue entre 9 et 16 heures.

Le reportage d'Anne Berger et Christophe Gaillard

Intervenants
  • Guillaume Maudamey, Salarié
  • Eric Faivre, Délégué CGT
  • Loïc Berland, Délégué CGT
Mouvement social chez Sanofi
Nouveaux débrayages aujourd'hui chez Sanofi à Quétigny. Un mois après l'annonce d'un projet de cession du site côte-d'orien au groupe Delpharm, et à la veille d'un comité d'entreprise, la CGT a appelé les salariés à cesser le travail pendant quelques heures, en fin de matinée.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Quétigny : un moyen-métrage tourné par des lycéens à Barcelone

Les + Lus