France-Suède : pourquoi Antoine Griezmann est bien plus qu'un joker

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L. avec l'AFP

Un but de Raphaël Varane en toute fin de rencontre (sur un corner bien dosé du Mâconnais Antoine Griezmann) a donné la victoire aux Bleus, qui affrontaient la Suède en match amical mardi 18 novembre 2014.


Cette victoire a un peu fait oublier les soupçons de matches truqués en Ligue 2 qui secouent le monde du football. L’Equipe de France a terminé l'année sur une belle note face à la Suède (1-0). Les Français restent invaincus depuis le début de leur préparation pour l'Euro-2016 qui aura lieu dans l’Hexagone.

Montrer qu'il était plus qu'un joker, voilà le défi, qu'a finalement plutôt bien relevé Antoine Griezmann, même si le Bourguignon n'a pas marqué. Les hommes de Didier Deschamps ont longtemps buté sur une défense suédoise toujours bien placée avant de céder sur un corner d'Antoine Griezmann. Ce dernier, très en jambes, a raté le coche après une belle ouverture de Gignac (36e), puis sur une frappe à bout portant (59e), avant de se montrer décisif en tirant le corner sur le but de Raphaël Varane.



Un autre Bourguignon était sur le terrain. Le Sénonais Baccary Sagna a été très peu pris en défaut sur son côté. Il a bien dévié un centre qui pouvait trouver preneur derrière lui en première période. Offensivement, il n'a pas vraiment été force de propositions, sinon sur une contre-attaque initiée par Antoine Griezmann, où sa frappe était trop croisée. Quant à ses centres, ils n'ont jamais été vraiment précis.