Régionales 2015 :Alain Joyandet sème la zizanie à droite en partant à l’assaut de la Bourgogne/Franche-Comté

Alain Joyandet / © France 3 Franche-Comté : Yann Schmitt
Alain Joyandet / © France 3 Franche-Comté : Yann Schmitt

On ne sait pas encore à quelle date auront lieu les élections régionales. Elles se dérouleront fin 2015, mais sans plus de précision. Cela n’empêche pas Alain Joyandet, sénateur UMP de Haute-Saône, d’annoncer sa candidature. Une annonce qui suscite la division au sein de la droite.

Par B.L



L’élu UMP franc-comtois (qui a vu le jour à Dijon) est le premier à déclarer officiellement sa candidature à la présidence de la future grande région Bourgogne/Franche-Comté.

Il met en avant ses 30 années d’expérience dans la vie politique. Il a été notamment maire de Vesoul (Haute-Saône), député de Haute-Saône ou encore conseiller régional de Franche-Comté.
Ce proche de Nicolas Sarkozy a aussi été secrétaire d'État chargé de la Coopération et de la Francophonie (dans le gouvernement François Fillon 2) et secrétaire national de l'UMP.

Interrogé par le Journal du Centre sur la future Région Bourgogne/Franche-Comté, il dit entre autres : "Ce qui m’intéresse, c’est la construction d’une identité Bourgogne Franche-Comté avec les habitants de la région. Et c’est pour la construire et pour élaborer un projet que je lance, demain, à Dijon, la première convention Bourgogne Franche-Comté, qui se déclinera en tables rondes thématiques dans les huit départements, animées par des élus UMP".



"L’initiative d’Alain Joyandet fera pschitt"

Mais, la déclaration du sénateur UMP de la Haute-Saône fait bondir jusque dans le camp de la droite.
François Sauvadet, président UDI du conseil général de Côte d’Or, estime que "l'initiative d’Alain Joyandet fera pschitt". "J'entends dire que beaucoup ne viendront pas, y compris dans sa famille politique de l'UMP. On va voir qui sera là. Ce sont de vieilles méthodes. On va essayer de remplir un ou deux bus pour montrer qu'il y a du monde", ajoute l'élu de Côte d'Or.

Régionales 2015 :Alain Joyandet sème la zizanie à droite en partant à l’assaut de la Bourgogne/Franche-Comté
Reportage de Stéphanie Bourgeot et Fabienne Le Moing / Montage : Jean-Pascal Maujard
Intervenants :
  • Alain Joyandet, sénateur UMP de Haute-Saône
  • Jacques Grosperrin, sénateur UMP du Doubs
  • François Sauvadet, député et président du conseil général de Côte-d'Or (UDI)

"La réunion de la division"

De son côté, le groupe UMP-UDI du conseil régional de Bourgogne a annoncé qu’il ne participerait pas "à la réunion de la division organisée par M. Joyandet à Dijon". 
Les conseillers régionaux de la droite bourguignonne précisent encore : "La loi sur les nouveaux périmètres des régions n’est pas encore adoptée et la date des élections pas encore définie. La loi à venir répartissant les compétences entre les collectivités territoriales ne sera discutée qu’au premier trimestre 2015.
Nous ne sommes pas dans le temps des élections régionales puisque les élections départementales arrivent dans moins de trois mois et doivent constituer l’unique priorité actuelle de nos familles politiques", ajoute le communiqué du groupe Bourgogne Dynamique.

A noter qu'en revanche les militants de l’UMP, qui se réjouissent de l’initiative prise par Alain Joyandet et "jugent incompréhensible le refus des conseillers régionaux de participer au côté des militants et sympathisants à cette première Convention BFC".

Bref, la campagne des régionales s'annonce des plus animées !

Lire aussi sur le blog Politique en Bourgogne : "Régionales 2015 : la guerre est déclarée à droite"

A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus