• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Régionales 2015 : “L’initiative d’Alain Joyandet fera pschitt”, estime François Sauvadet

François Sauvadet, président du conseil général de Côte d'Or et président du groupe UDI à l'Assemblée nationale
François Sauvadet, président du conseil général de Côte d'Or et président du groupe UDI à l'Assemblée nationale

Alain Joyandet, sénateur UMP de la Haute-Saône, a annoncé sa candidature à la présidence de la future Région Bourgogne/Franche-Comté. "Partir si tôt est complètement prématuré. Ca donne le sentiment d’une division", estime François Sauvadet, président UDI du conseil général de Côte d’Or.

Par B.L.


Les régionales 2015, François Sauvadet y pense sérieusement

"On ne peut pas prôner le rassemblement en partant seul bille en tête, sans s'assurer des conditions dans lesquelles on va rassembler. Ca n'a pas de sens, c'est une initiative qui fera pschitt  à terme", déclare François Sauvadet.

Il faut dire que le patron du département de Côte d’Or ne cache pas qu’il est lui aussi très intéressé par les élections régionales qui auront lieu fin 2015. Va-t-il solliciter le fauteuil de président de la future Région Bourgogne/Franche-Comté ? "J'avoue que j'y pense, j'y pense sérieusement mais je l'annoncerai le moment venu, en tout cas ça se fera dans le rassemblement", assure-t-il au micro de France 3 Bourgogne.

"On va essayer de remplir un ou deux bus pour montrer qu'il y a du monde"

"Tous ceux qui pensent qu'ils ont le destin du territoire entre leurs mains se trompent fortement. Je dis qu'il faut travailler ensemble.
Je n’ai jamais eu autant d'appels venus de Franche-Comté depuis qu'il a annoncé sa candidature. On me dit : "Faites quelque chose, on ne va pas se laisser entraîner comme ça dans une aventure individuelle".
Donc, voilà. Du calme, du rassemblement. Gagnons les départementales, le temps des régionales viendra", affirme François Sauvadet.

Quant à la première convention Bourgogne Franche-Comté, organisée à Dijon samedi 13 décembre par Alain Joyandet, François Sauvadet précise : "J'entends dire que beaucoup ne viendront pas, y compris dans sa famille politique de l'UMP. On va voir qui sera là. Ce sont de vieilles méthodes. On va essayer de remplir un ou deux bus pour montrer qu'il y a du monde."

La campagne des régionales s'annonce donc particulièrement animée à droite. Mais, le sénateur UMP de Haute-Saône se dit prêt. 

 

Sur le même sujet

Gilets jaunes : dans l'Yonne, forte mobilisation dans la Puisaye

Les + Lus