Les voeux des élus de Bourgogne pour 2015

En ce 1er jour de l'année 2015, voici quelques extraits des voeux que des élus de Bourgogne, toutes tendances confondues ont fait passer par communiqué de presse ou sur les réseaux sociaux. 

Par Muriel Bessard

François Patriat

Le président PS du conseil régional de Bourgogne et sénateur de la Côte-d’Or, voit dans 2015  « un défi de taille » car l’année qui s’ouvre sera, écrit-il dans un communiqué, « une période cruciale pour notre collectivité car nous devons nous préparer très concrètement à la naissance d’une nouvelle région issue de la fusion entre la Bourgogne et la Franche-Comté », mais ajoute—t-il « j’ai la conviction que, de ce creuset, naîtra un espace plus fort, plus dynamique, plus solidaire, à même de mieux préparer l’avenir. »

Alain Joyandet

Le sénateur UMP de Haute-Saône, dijonnais candidat aux régionales dan,s une vidéo sur Facebook vœux en 15 mots qui tournent autour de la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté « un atout pour nos entreprises, pour l’emploi et l’avenir »

Cécile Untermaier

La députée PS de Saône-et-Loire, dans un communiqué par mail reconnaît  que « la France traverse une crise majeure » mais qu’il ne faut pas pour autant « se laisser berner par les professeurs du désespoir ou ceux qui préconisent de manière démagogique des remèdes qui n’ont aucune vertu, des réformes extrêmes qui ne cessent de nous opposer ».

Alain Houpert

Le candidat aux municipales de 2014 et sénateur UMP de la Côte d’Or, dans un communiqué, rappelle le contexte de crise et salue les personnes qui «par leur engagement, leur action, leur volonté et leur courage nous prouvent à chaque instant qu’il n’est rien de plus désespérant que l’alarmisme et la fatalité », personnes parmi lesquelles il y a les politiques « qui se battent pour maintenir, dans un climat de défiance, les valeurs humanistes et républicaines qui sont notre identité commune »

Safia Otokoré

La vice-présidente PS du Conseil régional, dans un communiqué reprend « les mots de Jacques Brel pour vous " souhaiter des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns " et place l’année 2015 sous le double signe « de la solidarité et de l'espoir ».


Alain Suguenot

Dans ses vœux, sur son compte Facebook, le maire UMP de Beaune, décline ce qu’il considère « ses trois valeurs sont essentielles » à savoir : « le dépassement » qui permet de porter des projets, « le souci de bonne gestion » et puis surtout, « l’humanisme (…)  la première valeur pour 2015. (…) Cet humanisme qui permet à chacun de s’épanouir dans sa ville, son quartier, dans son village, son hameau, grâce à un travail, à un sens donné à sa vie ».


Rémi Delatte

Le député UMP de Côte-d’Or et maire de Saint-Apollinaire, parle lui de son « espoir dans le génie français et la richesse de nos territoires ; l'espoir dans les talents nombreux que compte notre pays et dans son incroyable et inestimable diversité ; l'espoir, aussi, que l'on puise dans la force de l'Homme, que nous devons replacer au coeur de notre action collective ».


Ludovic Rochette

Le maire UMP de Brognon et vice-président du Conseil Général, parle d’une « année 2014 particulièrement dure pour les français, les entreprises et les collectivités locales » mais que « le retour à l'optimisme est indispensable. Il faut mettre fin au pessimisme ambiant et au dénigrement systématique, traduction polie de "French Bashing", tant au niveau national que local. Le retour à une dynamique " French Boosting" est urgent ! »


Jacques Boucaud

Le leader du groupe de gauche au conseil municipal de Mâcon, dans un communiqué fait part de ses souhaits concernant l’action municipale, notamment qu’il soit fait place à « plus de Justice sociale  (…) plus d’écoute des jeunes, de plus de solidarité intergénérationnelle et de plus d’actions en faveur d’un habitat écologique et moins onéreux en charges » et qu’en matière de culture il y ait « une véritable politique globale (…) impliquant l’ensemble de la population » car la « culture est le seul domaine qui nous permet de combattre le fanatisme et le communautarisme ».

Sur le même sujet

Les + Lus