• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Sexisme ordinaire : un carton rouge, un entraîneur de foot et une arbitre

Victor Zvunka, entraîneur de l'AC Arles-Avignon, à la conférence de presse, après le match contre le FC Sochaux / © France 3 Franche-Comté
Victor Zvunka, entraîneur de l'AC Arles-Avignon, à la conférence de presse, après le match contre le FC Sochaux / © France 3 Franche-Comté

"En plus, c'est une femme... Je veux dire, pour les sensations du ballon... Passons".  C'est la déclaration de l'entraîneur de l'équipe de foot d'Arles-Avignon, vendredi soir, après le match perdu face au FC Sochaux. La femme en question est l'arbitre du match.

Par Raoul Advocat

Perdre un match, ça arrive. C'est normal. C'est même la loi du sport. Faire porter la responsabilité de la défaite sur l'arbitre, ça arrive de plus en plus souvent. Et ce n'est déjà pas normal. Surtout quand l'arbitre n'a rien à se reprocher. Comme vendredi soir, au stade Bonal de Sochaux. Là où les visiteurs d'Arles-Avignon ont perdu le match contre le FCSM.

Alors, cumuler une défaite, une attaque contre l'arbitrage et des propos sexistes, voilà un palmarès exceptionnel. Qui mérite bien un carton rouge. Le troisième de la soirée, après les deux encaissés par les visiteurs, sur le terrain.

Mouche ou taon ?


Quelle mouche (nom féminin) a donc piqué l'entraîneur de l'AC Arles-Avignon, Victor Zvunka ? Il s'agit peut-être d'un taon (nom masculin), à la piqûre bien plus douloureuse. Quoi qu'il en soit, les propos de l'entraîneur, en pleine conférence de presse d'après-match, sont clairs. Quand il parle de l'arbitre, Stéphanie Frappart, ça donne : "En plus, c'est une femme... Je veux dire, pour les sensations du ballon... Passons"

Au prochain match perdu, osons lui suggérer : "En plus je suis l'entraîneur...Je veux dire pour les sensations du ballon... Je veux dire pour le jeu que nous avons fourni...Passons"

La déclaration de l'entraîneur de l'AC Arles-Avignon est ici :

ITW entraîneur foot Arles-Avignon
Images : France 3 Franche-Comté







Sur le même sujet

Stéphane Jobard s'exprime à l'issue du match

Les + Lus