L'église d'Orgelet a été cambriolée : le point sur l'enquête

Publié le Mis à jour le

Un ou plusieurs individus ont fait main basse sur une série d'objets anciens, datant du 17e et 18e siècle, d'une très haute valeur patrimoniale, certes, mais surtout liturgique. Le vol a été constaté samedi au moment où le paroissien chargé de fermer l'église a remarqué une petite porte fracturée. 

Les objets du XVII e étaient conservés dans un meuble avec vitrine dans une pièce appelée le chasublier. Le meuble a été ouvert sans effraction. Une statue en argent de la Vierge, un calice en argent, un ciboire en argent, un Christ en ivoire ont été dérobés. Dimanche, le prêtre de la paroisse s'est rendu compte que le ciboire conservé dans le tabernacle avait lui aussi disparu mais que les osties n'avaient pas été volées. 

Une affaire que les enquêteurs pourraient rapprocher de quatre autres cambriolages d'églises dans l'Ain. Ces vols, commis entre le 11 octobre et le 14 novembre 2014, ont été accompagnés de profanation mais, dans ces cas-là, les osties avaient été subtilisées. 

Selon le conservateur départementale des objets mobiliers classés, il se pourrait que ce vol d'Orgelet soit une commande. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité