Trafic d'armes destinées au banditisme : une personne interpellée en Saône-et-Loire est en garde à vue

archives / © maxppp
archives / © maxppp

Sept personnes, dont deux ex-militaires, ont été interpellées en France, et notamment à La Celle-en-Morvan, en Saône-et-Loire, mardi 3 mars 2015. Ces personnes sont soupçonnées d'avoir pris part à un réseau de trafic d'armes destinées à des délinquants, notamment de quartiers d'Ile-de-France.

Par AFP


L'instigateur présumé de ce réseau est un homme de 50 ans installé à Puteaux, dans les Hauts-de-Seine. Il figure parmi les personnes interpellées.

Parmi les autres suspects présumés, son épouse de 44 ans, qui a été arrêtée à Batz-sur-Mer, en Loire-Atlantique, et cinq hommes âgés de 33 à 55 ans. Deux ex-militaires ont été placés en garde à vue.

L'instigateur du réseau est soupçonné d'avoir organisé la livraison d'armes par colis postaux depuis l'étranger, Allemagne, Estonie, Slovaquie ou encore Etats-Unis.

Les autres suspects auraient pris part à l'organisation du trafic, notamment en réceptionnant les colis. Lors des investigations, entamées en juin 2014, les enquêteurs ont repéré des pistolets-mitrailleurs prisés par le milieu, comme des Uzi.

Le coup de filet a été réalisé par l'Office central de lutte contre le crime organisé (Oclco) de la police judiciaire, sur commission rogatoire d'un juge d'instruction parisien en charge de l'enquête depuis septembre. 

Outre Puteaux et Batz-sur-Mer, les policiers ont arrêté les protagonistes présumés du trafic à La Celle-en-Morvan (Saône-et-Loire), Ermont (Val-d'Oise), Romans (Ain), Tarnos (Landes) et à Bons-en-Chablais (Haute-Savoie).

La personne interpellée en Bourgogne est toujours en garde à vue. Elle sera présentée devant un juge vendredi 6 mars.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus