Nièvre : la ville de Nevers a décidé d’armer les policiers municipaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.

Le maire de Nevers, Denis Thuriot (sans étiquette) a déclaré qu’il avait pris la décision d’armer les policiers municipaux de la ville. Cette annonce a été faite lors du conseil municipal mardi 17 mars 2015. Plusieurs communes de Bourgogne ont déjà pris des mesures similaires.


Après accord du préfet, les policiers municipaux de la ville de Nevers seront équipés d'armes de catégorie B.
"Les policiers municipaux sont devenus une cible. Je suis garant de leur sécurité dans le cadre de leur mission. Même si Nevers n’est pas confrontée à une violence excessive, nos policiers municipaux se retrouvent parfois face à des individus qui n’hésitent plus à s’équiper d’armes blanches", déclare le maire de Nevers. "En France, on compte 19 479 policiers municipaux, la moitié d'entre eux ont une arme (43%)", précise la mairie. 

Rappelons qu’il y a quelques jours, les bâtiments de la police municipale de Nevers avaient été la cible de voleurs pendant un week-end. Suite à ce cambriolage, le maire avait indiqué qu’il n'excluait pas d'armer ses agents.



A quelles conditions les policiers municipaux sont-ils armés ?

Le maire de Nevers a aussi précisé les conditions requises pour que les policiers soient armés :
  • "La fourniture de ces armes est soumise selon la demande des élus municipaux à une formation suivie des agents qui en seront dotés.
  • Le port de cette arme se limite également aux agents en service sur le territoire communal.
  • Toute sortie du territoire d'un agent en tenue et armé doit être motivée soit par une nécessité de service et soumise à un ordre de l'autorité judiciaire.
  • L’autorisation de port d’arme ne peut être accordée qu’aux agents ayant validé une formation préalable obligatoire, attestée par le CNFPT.
  • Ils sont également astreints à suivre périodiquement un entraînement au maniement de cette arme sous peine de voir leur autorisation de port d’arme suspendue par le préfet".

D'autres communes de Bourgogne ont-elles déjà fait ce choix ?

  • Yonne : 6 villes du département ont une police municipale armée : Chablis, Migennes, Paron, Saint-Clément, Sens et Villeneuve-la-Guyard, ce qui correspond à 18 policiers.
     
  • Nièvre : Les policiers sont équipés d'armes de catégorie B (matraque, tonfa) à Cosne-sur-Loire, La Charité, Pougues-les-Eaux et Nevers.
     
  • Côte-d'Or : à Genlis, 2 policiers disposent d'une arme à feu. Par ailleurs, 104 policiers sont armés de tonfas, flash-balls ou grenades lacrymogènes dans 19 communes.
     
  • Saône-et-Loire : à Gueugnon, les policiers sont armés. Chalon-sur-Saône a aussi obtenu une autorisation pour armer les policiers municipaux.