Arc-et-Senans : les chiens de la gendarmerie s'entraînent à intervenir en hélicoptère

L'attaque du chien après son débarquement rapide de l'hélicoptère. / © France3 Franche-Comté / Franck Ménestret
L'attaque du chien après son débarquement rapide de l'hélicoptère. / © France3 Franche-Comté / Franck Ménestret

A l'occasion de son séminaire annuel, le Groupe d'Investigations Cynophiles (GIC) de Valdahon était à l'oeuvre au coeur de la Saline d'Arc-et-Senans. Au programme, l'embarquement des chiens de la gendarmerie dans un hélicoptère, et la neutralisation d'individus dangereux avant même l'aterrissage.

Par Franck Menestret

Une quinzaine de chiens ont participé à l'exercice. Des chiens et gendarmes venus de Franche-Comté, mais aussi des chiens policiers venus des cantons suisses de Vaud, Fribourg et Neuchâtel. 


Impressionnant

L'exercice est vraiment spectaculaire.
D'abord l'embarquement du chien et de son maître à bord de l'hélicoptère.
Rapide, efficace, sans aucune appréhension pour les chiens, même les plus jeunes, malgré le bruit assourdissant.
Puis l'hélicoptère décolle, survole la saline et se prépare à atterir au coeur du parc.


Fulgurant

C'est le mot qui convient. 
L'hélicoptère est encore en vol, à près d'un mètre du sol, et déjà la porte s'ouvre et le chien s'élance. Une démarche courageuse, et dangereuse. La hauteur est importante, l'hélicoptère est instable et les patins d'aterrissage constituent un obstacle supplémentaire pour l'animal.

Mais il fonce.

Direction un homme, présumé dangereux qui tire des coups de feux.
Le Maître-Chien n'a pas encore posé les pieds sur la terre ferme, et déjà le chien a neutralisé l'individu.
L'exercice est réussi, et la manoeuvre à tout jamais gravée dans la mémoire de l'animal.
Récompensé à l'issue de l'entrainement, il va désormais assimiler l'hélicoptère et l'action qu'il vient de réaliser, à quelque-chose de positif.

Le jour où ce ne serait plus un entraînement, il sera efficace, à coup sûr.
 
Arc-et-Senans : les chiens de la gendarmerie s'entraînent en hélicoptère
A la Saline Royale d'Arc-et-Senans, les équipes cynophiles de la gendarmerie s'entraînent. Objectif : débarquer rapidement de l'hélicoptère avec les chiens pour neutraliser un individu dangereux. Reportage Franck Menestret, Sophie Rethore avec Chef Arnaud Dhote référent technique cynophile Franche-Comté Commandant Stéphane Hareau officier cynophile gendarmerie Franche-Comté

 

Joyeux anniversaire !

Le groupe d'investigations cynophiles du Valdahon fête cette année ses 10 ans. Il compte 9 chiens dans ses rangs.
Des chiens qui oeuvrent dans différentes spécialités : recherche de produits stupéfiants, recherche de personnes disparues, chiens mordants, par exemple...

Sur le même sujet

Les + Lus