Autun : l'abattoir municipal va investir 5 millions d'euros pour se moderniser

Publié le Mis à jour le

C'est un abattoir de petite taille, qui traite des animaux en filière courte. Pour maintenir sa bonne réputation, l'abattoir d'Autun va investir 5 millions d'euros.

Veaux, vaches, cochons, moutons arrivent ici de 80 kilomètres à la ronde.
Depuis 50 ans, l'abattoir municipal d'Autun tue les animaux des éléveurs de la région.
Il emploie 21 salariés polyvalents (abattage, découpe, mise sous vide).

Se moderniser

Pour résister à la concurrence des srtuctures industrielles, l'abattoird oit se moderniser.
Il a lancé un grand plan d'investissement.
5 millions d'euros vont être injectés pour :
  • mettre aux normes une partie des locaux,
  • diversifier l'activité en proposant des produits tranformés 
  • dédier certaines chaînes de production à l'apprentissage
Aucune formation initiale aux métiers de l'abattage n'existe, ce qui rend difficile le recrutement.


Un plus pour les salariés

Les salariés se félicitent de cet investissement.
Il permettra de conforter l'abattoir face à ses concurrents de Migennes ou Louhans-Cuiseaux.

La restructuration leur permettra également d'être affecté à un poste défini.


Soutien des collectivités locales

L'importance des circuits courts, désormais reconnue, par les élus locaux, les a incités à se mobiliser en faveur de l'abattoir municipal.
Sur les 5 millions d'euros investis, 41% proviendront de fonds publics (Etat, région, département).

Un reportage de Marie Jolly, Anthony Borlot et Carlos  Zappala.
Intervenants : 
  • Sibylle Le Meur, directrice de l'abattoir d'Autun
  • Michel Flandrin, salarié de l'abattoir
  • Christian Gillot, vice-président de la communauté de communes du Grand Autunois-Morvan
durée de la vidéo: 01 min 39
L'abattoir municipal d'autun se modernise ©France 3 Bourgogne